Zoom sur qui sont finalement les gagnants et les perdants de la réforme des retraites

La réforme des retraites est mise en application cette année. Certains ont beaucoup à gagner et d’autres ont à perdre.

© Africadiligence.com - Zoom sur qui sont finalement les gagnants et les perdants de la réforme des retraites

Depuis la mise en vigueur de la réforme des retraites, beaucoup de Français se sont mis en colère d’un côté. Tandis que d’autres en sortent plutôt victorieux. En effet, les salariés vont devoir travailler plus longtemps, mais avec une belle compensation.

Retraites : Des travailleurs en colère suite à la réforme des retraites #

Une fleuriste de Grenoble, prénommée Nelly, est en colère. La dame a 60 ans s’apprête à prendre sa retraite. Mais avec la réforme Macron, voilà qu’elle va devoir prendre des mois en plus. « Il me restait deux ans à faire, mais avec la réforme Macron, j’en prends pour neuf mois supplémentaires », déclare-t-elle.

D’ailleurs, elle n’est pas la seule à éprouver ce sentiment de colère et de déception. De nombreux Français regrettent ce temps où la promesse de Mitterrand annonçant que les salariés partaient à la retraite à 60 ans est bien loin. Depuis cette époque, l’âge légal de départ à la retraite est devenu un acquis social.

À lire Retraites revalorisées : le montant de votre petite pension sera-t-il augmenté prochainement ?

Les choses ont changé depuis la réforme Woerth qui reculait l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans en 2010. Regrettant ces époques, la fleuriste revient quelques années en arrière où elle s’est battue pour contester cette réforme. Malgré les efforts, c’est peine perdue puisque la réforme est passée. Les Français ont accepté de partir à la retraite à 62 ans.

De pire en pire, voilà que la réforme de Macron annonce un nouvel âge légal de départ. Les salariés ne seront désormais à la retraite qu’à 64 ans. Bien avant la mise en place de ces nombreuses réformes, les Français arrêtaient leurs activités pour profiter pleinement de leur vie.

Travailler plus longtemps, pension plus élevée #

Suite à cette réforme des retraites, notamment le recul de l’âge légal de départ, tout le monde est perdant. Il va falloir travailler deux ans de plus avant de prendre ces jours de repos. Malgré cela, il existe quelques exceptions à la règle. Comme pour le cas des personnes invalides ou handicapées, ces dernières vont maintenir l’âge légal de départ à 62 ans.

Travailler deux ans de plus, comment ça fonctionne ? S’acquitter des deux années en plus n’est pas une obligation. Cela dépend surtout des situations de chaque salarié. Le surplus de travail est généralement entre 6-9 mois. Pour les travailleurs nés en 1972, la durée est de 6-7 mois. Et c’est de 6 mois pour les salariés nés en 1984. Ceci est possible grâce à la combinaison de deux règles : la combinaison de l’âge légal de départ et des trimestres pour partir en taux plein.

À lire Bonne nouvelle pour les retraités et futurs retraités de l’Agirc-Arrco : à quoi vous attendre

Comme on le sait, les revenus des retraités sont moins importants que lorsqu’ils étaient encore en activité. Cela diminue encore plus quand ils partent avec des trimestres manquants. Il est donc nécessaire de partir sans décote et à taux plein.

Le recul de l’âge légal de départ signifie travailler plus longtemps. C’est logique, car à mesure qu’on prolonge les durées de travail, on augmente le montant de nos pensions. Pour faire clair, plus on travaille, plus on cumule des trimestres.

Retraites : Un départ anticipé, quels sont vos droits ? #

L’âge légal est fixé à 64 ans. Ce qui signifie que les travailleurs vont effectuer deux années en plus. Pour ceux qui souhaitent malgré tout partir plutôt que cet âge légal, les pensions des retraites ne seront accessibles que lorsque cet âge légal est atteint, c’est-à-dire à 64 ans.

En ce qui concerne les trimestres, le ministère du Travail a mis en place de nombreuses méthodes qui permettent aux salariés de combler les trimestres manquants. Ainsi, chacun peut s’assurer d’avoir tous les trimestres à taux plein avant de profiter de ses retraites. Chaque salarié a son petit plus et son petit moins. Difficile de déterminer qui est vraiment le perdant ou le gagnant dans l’histoire.

À lire Retraités, tout savoir sur les chèques vacances et comment en profiter facilement