Jusqu’à 205 € pour cette aide : la moitié des retraités ne la réclament pas, comment la toucher

À la retraite, certains Français peinent à joindre les deux bouts. Ils peuvent alors demander cette aide aussi intéressante que sous-employée

© Africadiligence.com - Jusqu’à 205 € pour cette aide : la moitié des retraités ne la réclament pas, comment la toucher

La retraite représente à la fois une période de repos bien méritée et une source d’inquiétude pour de nombreux Français. D’une part, elle offre la possibilité de se détendre et de profiter du temps avec les proches. D’autre part, la perspective d’une perte financière suscite des préoccupations légitimes.

En effet, les pensions de retraite ne garantissent pas toujours le maintien du niveau de vie antérieur, voire ne permettent pas d’atteindre un niveau de vie décent. Heureusement, plusieurs moyens sont disponibles pour augmenter les revenus. L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) se distingue.

Retraite : gagner 205 euros supplémentaires en moyenne #

L’ASPA présente un taux de non-recours impressionnant qui dépasse les 60%. En effet, environ 321 000 personnes en France, éligibles à l’ASPA, ne font pas de demande pour cette aide.

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Pourtant, ceux qui ne sollicitent pas l’ASPA pourraient bénéficier d’une aide mensuelle moyenne de 205 euros, une somme significative pour les personnes âgées aux revenus modestes. Cela souligne la nécessité d’une communication plus efficace et d’une sensibilisation accrue concernant cette aide.

Depuis le 1er janvier 2024, l’ASPA profite d’une revalorisation de 5,3%, portant son montant maximum à 1 012,02 euros par mois pour une personne seule et à 1 571,20 euros pour un couple. Les critères d’éligibilité incluent l’âge de plus de 65 ans, la résidence en France et des revenus ne dépassant pas les montants plafonds fixés.

Faire une demande pour toucher l’ASPA #

Pour effectuer une demande d’ASPA, les retraités peuvent s’adresser à leur caisse de retraite ou à la Mutualité sociale agricole (MSA). Pour cela, ils doivent utiliser les formulaires Cerfa disponibles en ligne. On leur recommande de faire la demande le plus tôt possible. Pourquoi ? Pour éviter tout retard dans le traitement et la réception de l’allocation.

En cas d’indisponibilité de l’ASPA, d’autres aides financières telles que le minimum contributif ou diverses aides au logement sont également disponibles pour améliorer la situation financière des retraités. 

À lire Retraite : bonne nouvelle pour 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco, à quoi vous attendre

Par exemple, le minimum contributif peut être combiné avec l’ASPA pour maximiser les avantages, tandis que des aides au logement peuvent être sollicitées pour alléger les charges mensuelles.

Pourquoi les retraités ne demandent-ils pas l’ASPA ? #

Le taux de non-recours à l’ASPA peut s’expliquer par un manque de connaissance de son existence ou de son fonctionnement. De plus, la récupération de l’ASPA sur la succession peut être un facteur dissuasif. On rappelle que l’État perçoit les montants au décès du bénéficiaire. Ainsi, cette aide est récupérable, ce qui peut ne pas plaire à certains retraités. 

En effet, plusieurs Français peuvent ainsi hésiter à solliciter cette aide pour ne pas priver leurs enfants d’une partie de l’héritage. Il est important de trouver la meilleure solution et de ne pas hésiter à en parler à ses proches. Car, lorsqu’on touche une retraite modeste, l’ASPA est une aide importante qui peut rendre le quotidien bien plus serein.

En outre, il est évidemment crucial d’améliorer la communication sur l’existence de ces aides. Il faut rappeler que leur obtention nécessite généralement une demande formelle. Même si vous remplissez les règles, la demande est indispensable. Les aides ne se retrouvent pas sur votre compte toutes seules.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension