L’astuce inconnue pour toucher facilement cette prime de 595 € de la CAF

Les travailleurs modestes peuvent profiter d'une prime qui peut leur ajouter jusqu'à 595 euros par mois. On vous la présente.

© Africadiligence.com - L’astuce inconnue pour toucher facilement cette prime de 595 € de la CAF

Tout au long de l’année, les Français peuvent réclamer des aides à la CAF. Pour cela, ils doivent évidemment répondre aux critères de sélection. Ces derniers sont stricts, la CAF ne versant les aides qu’à ceux qui remplissent les conditions. Mais pour toucher les primes et autres allocations disponibles, c’est indispensable. 

Aujourd’hui, nous parlons justement d’une prime qui concerne les salariés. Car, oui, contrairement à ce que certains pensent, les travailleurs modestes peuvent bénéficier d’aides de la CAF. D’où notre volonté de mettre en avant cette prime et une astuce pour la percevoir.

Une prime pour les travailleurs modestes #

La CAF reconnaît que le fait de travailler ne garantit pas nécessairement un niveau de vie élevé. Ainsi, en complément du RSA qui concerne ceux avec peu ou pas de ressources, la prime d’activité intervient pour soutenir financièrement les travailleurs aux revenus modestes.

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Le montant forfaitaire de cette aide approche les 600 euros. En effet, il est de 595,25 euros. Pour en bénéficier, il est impératif de remplir un dossier et de soumettre des déclarations trimestrielles tous les trois mois. Si vous oubliez de faire votre déclaration, alors vous risquez de ne plus toucher la prime. La CAF vous rappelle tous les trois mois via des mails l’importance de cette déclaration. 

Le montant de la prime varie en fonction des revenus du bénéficiaire, avec une réduction proportionnelle à l’augmentation des revenus. Le montant maximal atteint 595,25 euros, mais la CAF l’ajuste en fonction de la situation financière personnelle.

Vérifiez votre éligibilité avec le simulateur en ligne #

La prime d’activité n’est pas accessible à tous les travailleurs ni même à tous les travailleurs modestes. La CAF impose plusieurs conditions. Il faut notamment avoir plus de 18 ans et vivre de manière stable en France. Enfin, il faut justifier d’un revenu net égal ou supérieur à 1 070,78 euros.

La CAF met à disposition un simulateur en ligne pour aider les bénéficiaires à estimer le montant de cette aide. Toutefois, il est crucial de souligner que ce simulateur ne remplace pas une demande formelle. Vous devez faire cette demande en ligne sur le site de la CAF.

À lire Les allocations de la CAF suspendues en mars, ce que vous devez faire pour les toucher

Par la suite, la CAF analyse le dossier et vérifie que le demandeur remplit les critères pour percevoir la prime.

Cependant, on vous donne une astuce intéressante. En effet, on vous recommande de faire une demande même en cas de refus, car cela permet de rester éligible à la prime en cas d’évolution de la situation professionnelle. D’autant plus que les plafonds évoluent chaque année en raison de l’inflation.

Changement dans le calcul de la CAF #

Enfin, il est important de noter que le montant de la prime d’activité pourrait diminuer à partir de février, car la CAF utilisera le montant net social pour calculer les aides versées.

Ce changement de calcul peut ne pas plaire à tout le monde. En effet, il inclut des éléments tels que les tickets restaurants dans le montant net social. Or, cela pourrait augmenter le montant déclaré par les bénéficiaires et donc réduire le montant de la prime d’activité.

À lire CAF : ce changement que vous devez absolument faire pour ne pas perdre vos allocations

En fin de compte, le pouvoir d’achat des demandeurs est le même, mais l’inclusion de sources de revenus supplémentaires dans le calcul diminue le montant de la prime.