50% des Français éligibles ne réclament pas cette aide de 1 012,02 €, comment l’obtenir pour vivre mieux

Cette aide aux pour les retraités dépasse actuellement 1 000 euros. Découvrez les conditions qui se rattachent à cette fameuse allocation.

© Africadiligence.com - 50% des Français éligibles ne réclament pas cette aide de 1 012,02 €, comment l’obtenir pour vivre mieux

Le gouvernement cherche toujours la solution la plus efficace pour stabiliser le pouvoir d’achat des retraités. En plus de permettre le cumul pension-emploi, nous voilà face à une revalorisation des allocations. Une aide que beaucoup d’entre eux ignorent a déjà dépassé 1 000 euros depuis le 1er janvier 2024. Les détails dans ces quelques lignes !

Aide : Une revalorisation pour 2024 #

Peu de gens sont conscients qu’une aide importante a déjà atteint 1 012,02 euros. Une nouvelle qui date depuis un mois d’ailleurs ! Mais elle reste moins connue. En effet, le gouvernement ne cesse de se plaindre de la hausse du taux de non-recours jusqu’à présent.

L’aide sociale qui subit le plus ce problème de non-recours en ce moment reste le RSA. Ce dernier, bien qu’il vise les travailleurs, est de plus en plus victime d’oubli ces derniers temps. Pourtant, cette prestation augmentera de 4,6 % dans les mois à venir.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

On peut aussi citer la prime d’activité. Cette aide fait en effet partie des prestations laissant en stock plusieurs millions d’euros chaque année. Cela, faute de demande. Il s’agit d’une prestation sociale ayant profité d’une revalorisation de 6 % au cours de l’année précédente. Néanmoins, son montant dépend de la situation familiale et financière.

Il ne serait pas judicieux de terminer ce problème de non-recours sans parler d’une aide de 1 012,02 euros. Cette prestation n’est rien d’autre que l’ASPA ! L’État l’a en effet mis en place afin d’augmenter le pouvoir d’achat des retraités. Malgré cela, ces derniers ne prennent toujours pas la peine de la demander.

Des conditions importantes #

L’allocation solidarité pour les personnes âgées vise à appuyer la pension des seniors. Au cours de l’année précédente, suite à une revalorisation, son montant avait atteint 961 euros. Mais cela ne suffisait pas à freiner la hausse du taux de non recours de cette aide.

Cette année, la valeur de l’aide en question a grimpé de 5,3 %. Donc, une personne seule pourrait bien obtenir 1 012,02 euros chaque mois. Néanmoins elle doit respecter les conditions cumulatives ci-dessous. À contrario, ce montant s’élève à 1 571,16 euros pour un couple.

À lire Nouvelle aide de 1 000 euros : les conditions et les Français qui peuvent en bénéficier

Dans son idéologie, l’ASPA vise les retraités à bas revenu. Les demandeurs doivent à cet effet avoir plus de 65 ans. Donc, ceux qui ont choisi la retraite anticipée doivent attendre cet âge pour l’obtenir. De plus, cette aide n’est attribuée qu’aux personnes vivant en France pendant au moins 6 mois au cours d’une année.

Une autre condition importante liée à cette aide concerne le revenu de la personne âgée. En effet, les demandeurs doivent toucher un revenu minimum ne dépassant pas le plafond imposé. Ce qui semble normal étant donné que cette prestation vise seulement les personnes ayant un faible pouvoir d’achat.

Aide : Les démarches à entreprendre #

L’ASPA entre dans la catégorie des aides sociales les plus souples. En effet, chaque ancien travailleur peut en faire la demande peu importe le nombre de trimestres qu’il valide. Voilà une bonne affaire pour ceux qui ne bénéficient pas d’une retraite à taux plein d’ailleurs.

Pour recevoir cette aide, il suffit juste de faire une demande auprès de l’organisme qui la gère. Ainsi, les retraités doivent contacter leur caisse de retraite spécifique. Mais cette dernière pourrait demander des informations et des justificatifs.

À lire Cette aide peu connue de 90 € pour tous les Français mais que personne ne réclame