Retraites en hausse en février : voici combien vous allez toucher et à quelle date

Une importante revalorisation concerne les retraités depuis janvier 2024. Quand aura exactement lieu la version de pension revalorisée ?

© Africadiligence.com - Retraites en hausse en février : voici combien vous allez toucher et à quelle date

Si vous êtes à la retraite, vous savez sans doute déjà que votre pension de base a augmenté depuis le 1er janvier 2024. Il s’agit d’une revalorisation exceptionnelle, accordée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse.

La hausse concerne plus de 15 millions de pensionnaires. Mais savez-vous combien vous allez toucher exactement et à quelle date ? Nous vous dévoilons tout.

Les retraites de base augmentent de 5,3 % #

C’est une annonce qui avait ravi les pensionnés du régime général en décembre 2023 : la Caisse nationale d’assurance vieillesse leur accordait une revalorisation.

À lire Retraites revalorisées : le montant de votre petite pension sera-t-il augmenté prochainement ?

La hausse concerne leur retraite de base et s’élève à 5,3 % à compter du 1er janvier 2024. Il s’agit pourtant là d’un geste plus généreux que prévu. En effet, le gouvernement tablait initialement sur une hausse de 5,2 %.

Interrogé par Le Parisien, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait expliqué que cette mesure visait à « protéger tous les retraités contre l’inflation ». Comme nous l’avons tous constaté, l’inflation a atteint un niveau historique en 2023 et ne cesse de grimper.

Combien vais-je percevoir avec cette revalorisation ? #

Vous vous trouvez parmi les nombreux pensionnés qui bénéficient de la revalorisation de la retraite. Vous vous interrogez sans doute sur la somme que vous allez recevoir.

En pratique, si votre pension de base s’élevait à 1 000 euros brut mensuels en 2023, elle passera à 1 053 euros. On parle donc là d’une augmentation de 53 euros. Si votre pension de base atteignait 1 200 euros brut mensuels l’an passé, elle s’élèvera désormais à 1 263,60 euros. Vous bénéficiez donc d’un surplus de près de 64 euros.

À lire Bonne nouvelle pour les retraités et futurs retraités de l’Agirc-Arrco : à quoi vous attendre

Qui profite de la revalorisation ? #

La revalorisation des pensions de base concerne 15 millions de retraités rattachés à divers régimes. Il s’agit notamment de la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) et de la CNRACL (Caisse nationale des agents des collectivités locales).

L’augmentation inclut également le SRE (Service des retraites de l’État) et la CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales).

La pension de réversion, l’AAH (Allocation aux adultes handicapés), l’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées) bénéficient aussi de la hausse. Enfin, l’ASI (Allocation supplémentaire d’invalidité) est également de la liste.

Quand bénéficierai-je de cette hausse de la retraite ? #

La revalorisation des pensions de base est en vigueur depuis janvier 2024. Toutefois, les retraités n’ont pas encore perçu de pensions ajustées.

À lire Retraités, tout savoir sur les chèques vacances et comment en profiter facilement

La raison est simple : le versement de la pension de base se fait le 9 du mois suivant la période de référence, à terme échu. Cela signifie que la pension de janvier 2024 sera versée le 9 février 2024.

Si le 9 est un jour non ouvré, comme un samedi, un dimanche ou un jour férié, la pension sera alors versée le premier jour ouvré précédent ou suivant. Les retraités du régime général pourront donc profiter de la revalorisation à partir du 9 février 2024.

Les bénéficiaires affiliés à la caisse régionale d’Alsace-Moselle font exception à la règle. Ils ont reçu leur pension revalorisée le 1er février. En fait, leur régime local diffère de celui du reste de la France. Par conséquent, ils recevront leurs pensions revalorisées du mois de février au 8 mars.

Notez également que la retraite n’est pas la seule à bénéficier d’une revalorisation. La hausse concerne aussi l’allocation équivalent retraite de remplacement (AER), le barème d’impôts sur le revenu ou encore le dispositif MaPrimeAdapt’.

À lire Retraite : 9 façons simples et efficaces pour obtenir des trimestres sans travailler plus