CAF : tout savoir sur cette aide financière méconnue des Français éligibles, comment l’obtenir

Cette aide de la Caf pour cette catégorie de Français s'élève jusqu’à 428 euros, mais beaucoup l’ignorent. Qui sont les bénéficiaires ?

© Africadiligence.com - CAF : tout savoir sur cette aide financière méconnue des Français éligibles, comment l’obtenir

Parmi les multiples prestations versées par la Caisse d’allocations familiales (Caf), il en existe une qui passe souvent inaperçue. Il s’agit d’une aide qui s’adresse aux familles modestes, qui peuvent bénéficier d’un coup de pouce financier pour faire face à de dépenses spécifiques. Quels sont les critères d’éligibilité ? Comment la demander ? Les réponses.

Une aide méconnue de la Caf #

La Caf propose de nombreuses aides aux familles, mais celles-ci sont souvent mal connues du grand public. Or, ne pas faire valoir ses droits peut avoir de graves conséquences sur la situation sociale et économique des ménages.

En effet, en France, plus de 30 % des personnes éligibles à certaines prestations n’en font pas la demande. On parle alors de « non-recours », un phénomène qui touche notamment le revenu de solidarité active (RSA) et le minimum vieillesse. Les taux respectifs sont de 30 % et 50 %.

À lire Les allocations de la CAF suspendues en mars, ce que vous devez faire pour les toucher

« Les raisons du non-recours sont multiples : complexité des démarches, méconnaissance des droits, peur du regard des autres… », analyse Noam Leandri, spécialiste des questions sociales auprès du journal Le Monde en janvier 2024. Parmi les aides les plus méconnues, il y a celle qui s’adresse aux parents.

Les conditions pour bénéficier de cette aide #

La prestation de la Caf est probablement obscure pour certains Français, alors qu’ils pourraient en jouir. En outre, le montant et la durée de la prestation dépendent de plusieurs facteurs. Les ayants droit doivent alors satisfaire à quatre conditions.

La première est d’avoir au moins un enfant de trois ans ou plus à leur charge. Les parents ont aussi dû interrompre ou diminuer leur activité professionnelle. De surcroît, ils doivent avoir acquitté au moins huit trimestres de cotisation retraite. Enfin, en cas d’adoption, l’enfant doit avoir moins de 20 ans.

Une aide de 159 à 428 euros de la Caf #

La PreParE ou prestation partagée d’éducation de l’enfant dépend du profil de chaque bénéficiaire. Elle est applicable du 1ᵉʳ avril 2023 au 31 mars 2024.

À lire CAF : ce changement que vous devez absolument faire pour ne pas perdre vos allocations

Le montant de cette aide varie en fonction du taux de réduction de l’activité. Il est de 428,71 euros si le parent arrête totalement son travail. Il s’élève à 277,14 euros s’il travaille à temps partiel.

L’aide s’ajuste à 159,87 euros s’il travaille entre 50 % et 80 % de son temps. Enfin, les deux parents peuvent cumuler cette aide, dans la limite de 428,71 euros.

Paiement et durée de l’aide #

La Caf ou la MSA se charge du versement de la prestation partagée de l’éducation de l’enfant. Selon les situations, ces organismes peuvent effectuer le paiement tous les trois mois. La date du versement a lieu en début de mois, généralement entre le 4 et le 5. Le versement commence le 1ᵉʳ mois plein de congé parental.

Si vous pensez remplir les critères, n’hésitez pas à vous informer auprès de l’organisme auquel vous êtes affilié.

À lire CAF : la mauvaise nouvelle est tombée pour tous les bénéficiaires des aides, méfiez-vous

La durée de versement dépend du profil de l’allocataire. Les couples qui n’ont qu’un enfant ne peuvent bénéficier de cette aide que pendant six mois, dans la limite du premier anniversaire de l’enfant. Pour les parents qui ont deux enfants, la durée de versement va jusqu’à 24 mois, et ce jusqu’au 3 ᵉ anniversaire du plus jeune.

Étiquettes