48 % des Français éligibles ne pensent pas à réclamer cette aide financière très utile

Plusieurs personnes oublient de réclamer une aide financière spécifique. Or elle peut assurer les frais de leur problème sanitaire.

© Africadiligence.com - 48 % des Français éligibles ne pensent pas à réclamer cette aide financière très utile

Ces derniers temps, de nombreux foyers Français sont victimes de l’inflation. L’année précédente était certes un symbole de rénovation avec les réformes sur les coups de pouce de l’État. Mais le problème d’instabilité du pouvoir d’achat persiste toujours jusqu’à présent. Plusieurs personnes rencontrent même des difficultés dans le paiement des frais médicaux et de logement. La solution serait alors de réclamer une aide financière du gouvernement.

Aide financière : Un problème qui date #

De nos jours, le gouvernement s’investit de plus en plus dans le soutien des familles modestes. En effet, les personnes à bas revenu se trouvent encore plus en difficulté avec l’inflation qui persiste chaque année. Ce problème fait augmenter le taux de pauvreté dans le pays. D’où la revalorisation de plusieurs aides financières.

Malgré la hausse et les réformes annuelles de certains types d’aides financières, l’État se heurte toujours à un problème. Il s’agit de « la hausse du taux de non recours » ! En effet, de nombreux coups de pouce de l’État se trouvent sans preneur année après année.

À lire Cette aide financière jusqu’à 277,23 € par mois que de nombreux Français oublient de demander

La CAF s’est beaucoup plainte de ce problème au cours des deux années précédentes. En effet, la RSA et la prime d’activité figuraient en haut de la liste du non recours. Ces aides financières sont pourtant augmentées annuellement. D’ailleurs, elles connaîtront une hausse au mois d’avril prochain.

Une aide financière bien utile est par ailleurs assez ignorée ces temps-ci. Il s’agit de la complémentaire santé solidaire ! Presque 50 % des bénéficiaires de cette prestation avaient oublié de le réclamer en 2023. Un pourcentage très inquiétant étant donné le montant important de cet avantage.

Qui peuvent prétendre à cette prestation ? #

L’objectif principal de cette aide financière reste l’appui des foyers modestes. Cela signifie qu’elle se rattache à une condition de revenu. Le complémentaire santé solidaire sert à couvrir les frais médicaux de ses bénéficiaires. Mais il existe quand même une limite dans son intervention.

Cette aide financière ne s’attribue pas de manière automatique en principe. Donc ceux qui se croient éligibles doivent en faire la demande. Cependant, les allocataires du RSA l’obtiennent « automatiquement » grâce à leur affiliation à une assurance maladie.

À lire Cette aide financière que la moitié des Français oublient de demander, réclamez-la

Les non-bénéficiaires de la RSA peuvent demander cette aide financière pour les frais médicaux depuis leur compte Ameli. Ou sinon, ces intéressés peuvent directement se rendre auprès de leur caisse d’assurance. Mais puisqu’il s’agit d’une aide, les demandeurs doivent produire des justificatifs fiables.

Il faut savoir que la complémentaire santé solidaire ne se renouvelle pas de manière automatique. Cette règle est en effet valable pour tout le monde, allocataires du RSA ou pas. Chaque bénéficiaire dispose de 2 mois avant l’expiration de celle qui est en cours pour renouveler leur demande.

Aide financière : Les bénéficiaires seront exemptés de ces dépenses #

Le complémentaire santé solidaire couvre plusieurs frais médicaux. Ainsi, ses bénéficiaires se verront exemptés des dépenses sur les médicaments en pharmacie tout comme le frais de consultation. Donc, ces gens ne payeront pas le dentiste, les médecins et beaucoup d’autres prestations.

Pour les personnes âgées, les aides financières relatives à la santé sont nombreuses. En effet, leur caisse de retraite leur offre des allocations au logement et des prestations en nature. Ces dispositifs visent à adapter l’état de santé des seniors à leur maison. Toutes les informations y afférentes se trouvent sur le site du Service Public.

À lire Aide financière jusqu’à 277,23 € par mois : les conditions pour en bénéficier, les concernés