Retraite Agirc-Arrco : cette démarche que vous ne devez pas oublier pour ne pas perdre vos droits

Vous risquez de perdre vos droits à la retraite complémentaire. Pour éviter cela, l’Agirc-Arrco incite à suivre ces démarches.

© Africadiligence.com - Retraite Agirc-Arrco : cette démarche que vous ne devez pas oublier pour ne pas perdre vos droits

De nombreuses personnes affiliées au régime de retraite Agirc-Arrco rencontrent des problèmes liés aux procédures fastidieuses. Ils commettent ainsi des erreurs qui peuvent leur faire perdre leurs droits. Et pour lutter contre ce phénomène, l’organisme a pris une décision. En effet, dorénavant, tous les assurés doivent effectuer cette démarche. Les détails !

Retraite : Plusieurs forme d’escroquerie menacent la pension #

L’Agirc-Arrco est le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé. Plus de 26 millions de personnes y sont affiliées. Ce sont les partenaires sociaux qui le gèrent. Il ne verse pas moins de 87 milliards d’euros à 13 millions de retraités.

Le paiement de la retraite et des prestations se base sur un certain nombre de conditions. Il s’agit notamment du nombre de trimestres travaillés, mais aussi le parcours professionnel. Ce système présente toutefois un certain nombre de lacunes. Pour certains travailleurs, cela se traduit souvent par une perte des droits.

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Certaines personnes peuvent également profiter du piratage des comptes pour s’approprier les droits à la retraite. En raison de ces différents problèmes, les paiements ont connu des difficultés. Cela a conduit d’autres régimes à prendre des mesures. Dans la plupart des cas, ils ont mis fin à certaines prestations.

L’Agirc-Arrco est conscient de la menace qui pèse sur lui. Et pour éviter tout problème, cette institution prend des mesures. En conséquence, toutes les personnes affiliées à l’organisme de retraite doivent faire cette démarche spécifique.

N’oubliez pas cette démarche pour ne pas perdre vos droits #

Le régime de retraite complémentaire a lancé une « campagne de communication » le 6 et le 26 septembre dernier. Cette campagne a pour but d’inciter les affiliés à vérifier régulièrement leur relevé de carrière. À défaut, ils risquent de perdre non seulement de l’argent, mais aussi leurs droits.

Il s’agit d’un récapitulatif des droits acquis depuis votre premier emploi auprès des régimes auxquels vous avez cotisé. Pour rappel, une personne doit verser une cotisation par trimestre de retraite à un fond de pension. C’est à cette condition qu’elle peut espérer bénéficier d’une pension au moment de son départ. Et ce, qu’elle travaille ou non.

À lire Retraite : bonne nouvelle pour 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco, à quoi vous attendre

Cette campagne digitale a pour but d’inciter les gens à régulariser leurs informations. En effet, il faut que les personnes qui ont changé fréquemment d’emploi en informent la caisse de retraite. Il en va de même en cas de changement de statut professionnel ou de lieu de travail. Sachez en outre que cette annonce est valable pour les assurés de tout âge.

Selon Julien Cérioli, cette vérification régulière permet de s’assurer de l’exactitude des informations. Le fait de constater dès à présent des anomalies dans les données de carrière permet de les corriger facilement. Ce qui, au final, permet de gagner du temps, ajoute-t-il. Il souligne qu’un dossier sans modification à apporter aura un traitement rapide au moment du départ à la retraite.

Retraite : Comment effectuer cette démarche tant importante ? #

Pour les salariés du secteur privé qui souhaitent accéder à leur bilan de carrière, rien de plus simple ! Il vous suffit de vous rendre sur votre compte personnel sur le site de votre caisse de retraite. Rendez-vous ensuite dans la rubrique contenant votre relevé de carrière et analysez-le. Si vous constatez des anomalies, contactez immédiatement l’organisme.

Le régime a également mis en place une application mobile pour faciliter les démarches. Elle s’appelle « Mon compte retraite ». Il suffit de la télécharger en ligne, gratuitement, pour avoir accès à toutes les données.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension