CAF : le montant de votre prime va-t-il baisser ? Le montant net social en 5 réponses

L'arrivée du montant net social pour les déclarations de la CAF inquiète les salariés. Ils craignent de toucher moins d'aides.

© Africadiligence.com - CAF : le montant de votre prime va-t-il baisser ? Le montant net social en 5 réponses

On nous annonçait son arrivée depuis quelques mois. C’est désormais chose faite. Le montant net social est enfin là. Depuis le mois de juillet, il apparaît sur vos fiches de paie. Mais son utilité était jusqu’alors limitée. Mais, depuis le début du mois, c’est ce montant que vous allez devoir inscrire lors de vos déclarations trimestrielles à la CAF. Pour l’occasion, le site Moneyvox propose de faire le point sur la situation.

C’est ainsi l’occasion de faire le point sur tous les changements que son apparition implique. Allez-vous perdre vos droits d’aides à la CAF ? Si vous les conservez, le montant de vos aides va-t-il baisser, comme on peut le lire un peu partout depuis des semaines ?

CAF : le montant net social est enfin là #

Le « salaire net social » est déjà familier puisqu’il est sur les fiches de paie depuis juillet 2023. Jusqu’à présent, il n’avait qu’une présence symbolique. Désormais, il devient obligatoire pour les déclarations trimestrielles de ressources. Son but est de simplifier les démarches pour les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité. 

À lire AAH : des bénéficiaires vont perdre 500 euros par mois, les Français concernés

Cependant, la transition vers le montant net social suscite des inquiétudes quant à une éventuelle réduction des primes mensuelles de la CAF. Cela affecte directement le RSA et la prime d’activité en modifiant le revenu de référence mensuel. 

Bien que le ministère des Solidarités ait assuré que le montant net social n’est pas destiné à réaliser des économies, les syndicats expriment des craintes quant à une baisse potentielle de la prime d’activité, en particulier pour les « petits salaires ».

Vers une baisse des aides de la CAF  #

Le problème réside dans les erreurs de déclaration fréquentes, menant à la sous-estimation des ressources. Avec l’introduction du montant net social, les ressources ne seront plus sous-évaluées, ce qui pourrait entraîner une baisse des primes. Cependant, officiellement, le gouvernement vise à simplifier les déclarations, à éviter les erreurs, et à réduire le taux de non-recours aux droits.

Bien que la transition soit obligatoire à partir de février 2024, l’impact réel sur la prime d’activité ne sera probablement pas immédiat. Les changements concrets pourraient être plus perceptibles à la fin du premier trimestre 2024, avec une évaluation plus approfondie prévue lorsque le montant net social sera prérempli sur les déclarations CAF en 2025.

À lire La CAF confirme le piratage des comptes : ce que vous devez faire en urgence

Pour ceux concernés par des déclarations approximatives, la bascule vers le salaire net social en 2024 pourrait entraîner une diminution de la prime d’activité. Il est difficile d’estimer les pertes. Cependant, des outils comme le simulateur officiel de prime d’activité de la CAF peuvent aider à évaluer l’impact potentiel.

Comment expliquer la baisse ? #

Concrètement, cette baisse s’explique d’une façon toute simple. Le montant net social gonfle les revenus puisqu’il prend en compte d’autres ressources que le salaire. Par exemple, les tickets restaurant.

Par conséquent, puisque le montant des ressources augmente, celui des aides de la CAF baisse logiquement. Mais les bénéficiaires ne sont logiquement pas en joie. Et pour cause, ils considèrent que leur pouvoir d’achat ne change pas.

Ainsi, ils trouvent cette baisse des aides injuste, surtout à la vue de la crise actuelle. 

À lire RSA : ce changement clé fin février que vous devez absolument connaître