Retraite : 3 aides à ne pas manquer pour augmenter votre pension de 50% et gagner plus

Les retraités qui vivent avec des pensions trop faibles peuvent demander des aides sociales afin de mieux vivre au quotidien.

© Africadiligence.com - Retraite : 3 aides à ne pas manquer pour augmenter votre pension de 50% et gagner plus

En France, la pension moyenne des retraités s’élève à 1 509 euros. En apparence, cette somme semble confortable. Ce serait oublier qu’avec l’inflation, le pouvoir d’achat des seniors est en baisse constante. Par conséquent, cette somme est insuffisante. De plus, il s’agit d’une moyenne. Par conséquent, nombreux sont ceux touchant des pensions inférieures. En règle générale, les retraités émettent le souhait d’un montant idéal d’au moins 2 100 euros.

Cet article s’adresse à ceux qui touchent des pensions trop faibles. Plutôt que de compter vos sous chaque mois, pourquoi ne pas se tourner vers des aides sociales ? Ces dernières ont pour but de vous rendre la vie plus agréable en gonflant votre pension

L’importance de bien préparer sa retraite #

La préparation en amont de la retraite est cruciale pour éviter d’éventuels désagréments. Malgré cela, une étude de 2022 réalisée par l’Institut Français d’Opinion Publique révèle que 71% des Français accordent peu d’intérêt à l’actualité des produits financiers et de l’épargne. Autrement dit, ils vivent au jour le jour sans penser à l’avenir.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

Certains y pensent, mais optent malheureusement pour des placements peu rentables. On pense à ceux qui privilégient la liquidité aux bénéfices. Les livrets traditionnels et l’assurance-vie deviennent ainsi des choix courants.

Plusieurs Français considèrent le Plan Épargne Retraite comme le meilleur produit pour bien préparer la retraite. Face aux divers besoins des Français et au montant moyen des pensions, l’épargne sous forme de capital, à débloquer ultérieurement, pourrait constituer un complément bénéfique pour une retraite confortable.

Bien que le niveau de vie des seniors soit légèrement supérieur, les pensions reçues ne répondent pas toujours aux attentes. Pour ceux dans le besoin, certaines aides représentent un véritable soulagement.

Retraite : les aides à ne pas négliger #

Les retraités français se trouvent en moyenne deux fois moins démunis que l’ensemble de la population. En attendant la réalisation de la promesse d’une pension minimum de 1200 euros, de nombreuses aides sociales peuvent stimuler le montant de la pension pour ceux qui en ont besoin.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Pour les retraités aux revenus modestes, une aide à domicile peut être très avantageuse. Cette dernière prend en compte l’entretien du linge, le nettoyage du domicile et la préparation des repas. Cette allocation nécessite une demande auprès de la caisse de retraite ou de la Caisse Centrale d’Activités Sociales, sous certaines conditions liées à l’âge et aux ressources.

Une autre aide méconnue est l’allocation de logement. De nombreux Français pensent qu’ils n’y ont pas accès s’ils ne travaillent plus. Mais c’est évidemment faux. En effet, cette aide est accessible sans condition d’âge. Le montant va notamment dépendre de vos ressources, de votre loyer et de la superficie de votre logement. La ville de résidence pèse aussi dans la balance pour le montant. 

L’Aspa, une aide que de nombreux Français oublient #

Enfin, l’allocation de solidarité aux personnes âgées, destinée aux retraités à revenus modestes, peut compléter les revenus jusqu’à un maximum de 1 012,02 euros par mois pour une personne et de 1 571,16 euros par mois pour un couple, sous conditions d’âge et de ressources.

Cependant, cette allocation souffre d’un taux de non-recours très important. Plus de 320 000 seniors n’en font pas la demande (si 600 000 éligibles). Il est important de bien expliquer aux seniors les aides disponibles. Avec l’Aspa, ils peuvent bénéficier, en moyenne, d’une aide qui leur ajoute plus de 200 euros par mois sur leur pension. 

À lire Retraites revalorisées : le montant de votre petite pension sera-t-il augmenté prochainement ?