60 Millions de consommateurs dévoile l’astuce pour gagner jusqu’à 2 000 € avec votre véhicule

Vous possédez un véhicule et vous souhaitez le rentabiliser ? Vous cherchez un moyen simple et efficace pour arrondir vos fins de mois ? Voici la solution.

© Africadiligence.com - 60 Millions de consommateurs dévoile l’astuce pour gagner jusqu’à 2 000 € avec votre véhicule

L’usage d’un véhicule pèse sur les dépenses des ménages, surtout avec cette hausse incessante du prix des carburants et des pièces auto. Le magazine 60 Millions de consommateurs a dévoilé une astuce qui pourrait vous intéresser. Il s’agit d’une pratique qui vous permet de gagner jusqu’à 2 000 euros par an. Mais comment faire pour en profiter ?

Solution pour réduire vos dépenses en véhicule #

La voiture représente un symbole de liberté et de mobilité, mais c’est aussi un poste de dépense important pour les Français. Entre le carburant, l’assurance, l’entretien et le stationnement, la facture peut vite grimper. Avec la crise économique et la baisse du pouvoir d’achat, de nombreux automobilistes se demandent comment réduire le budget consacré à leur voiture.

Heureusement, il existe une solution simple et pratique pour alléger vos dépenses : le covoiturage. Le covoiturage consiste à utiliser votre voiture avec un ou plusieurs passagers. Le but est de partager les frais de carburant et de péage.

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Le conducteur est le propriétaire du véhicule, conformément à l’article L. 3132-1 du Code des transports. Le covoiturage n’est pas une activité lucrative, mais un simple partage de coût. Il concerne principalement les trajets de proximité, notamment les trajets domicile-travail.

En covoiturant sur une distance d’environ 30 km par jour, vous pouvez gagner jusqu’à 2 000 euros par an, selon le magazine 60 Millions de consommateurs. Ce montant correspond à la différence entre les frais engagés pour votre voiture et les contributions reçues des passagers. Le covoiturage vous permet donc de rentabiliser votre véhicule et de diminuer vos charges.

Alternative soutenue par l’État #

Le covoiturage n’est pas seulement bénéfique pour votre portefeuille, il l’est aussi pour la planète. En partageant votre véhicule avec d’autres personnes, vous contribuez en effet à réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Selon une étude du cabinet EY, le covoiturage permet d’éviter l’émission de 272 746 tonnes de CO2 par an en France. Cela représente l’équivalent de la consommation annuelle de 36 000 foyers.

À lire Lidl fait une annonce de taille qui va ravir tous les clients et soulager leur portefeuille

Si l’on atteint les 3 millions de trajets quotidiens en covoiturage d’ici 2027, comme le souhaite le Gouvernement, on pourrait économiser 4,5 millions de tonnes de CO2 par an. C’est soit 1 % des émissions de gaz à effet de serre de la France.

Pour encourager les Français à pratiquer le covoiturage, l’État a mis en place une prime de 100 euros. La Prime de covoiturage s’adresse aux conducteurs qui partagent leur voiture pour un trajet. Cette prime, instaurée depuis le 1er janvier 2023, vise à inciter les automobilistes à mutualiser leur véhicule.

Le covoiturage est ainsi reconnu comme une pratique écologique et solidaire, qui favorise le lien social et la cohésion territoriale.

Comment profiter de tous les avantages #

Pour toucher la prime de covoiturage, il faut respecter certaines conditions. Tout d’abord, il faut passer par l’une des plateformes de covoiturage agréées par le dispositif. Ces plateformes ont, en fait, pour mission de recenser tous les trajets effectués en covoiturage et de vérifier leur conformité. Parmi ces plateformes, on trouve : BlaBlaCar Daily, Karos, Klaxit, BlaBlaLines, Citygo ou Covoit’ici.

À lire Automobilistes : l’amende que vous risquez au Drive chez McDonald’s est colossale, méfiez-vous

Il faut ensuite respecter une condition de distance. En effet, seuls les trajets de moins de 80 km sont éligibles à la prime de 100 euros.

Enfin, il faut respecter une condition de fréquence. Pour cela, vous devez effectuer au moins 10 trajets par mois en covoiturage pour prétendre à la prime. Les primes sont sous forme de bons d’achat ou de carte multi-enseignes.