Retraite : le document impératif pour percevoir une hausse de 5 % de votre pension Agirc-Arrco

Vous êtes à la retraite et vous souhaitez bénéficier de la surcote de 5 % sur votre pension ? Voici le document que vous devez fournir.

© Africadiligence.com - Retraite : le document impératif pour percevoir une hausse de 5 % de votre pension Agirc-Arrco

Trouver un moyen de réduire les dépenses et de payer moins peut s’avérer utile en ces temps de crise. Si vous ne faites plus partie du monde professionnel, pourquoi ne pas profiter de votre avantage ? En effet, vous bénéficiez d’une augmentation de 5 % de votre retraite complémentaire. Mais pour cela, voici tous les documents nécessaires !

Retraite : Avez-vous droit à ce bonus sur la pension ? #

L’Agirc-Arrco accorde aux retraités une majoration de leur pension complémentaire. Il s’agit de la majoration familiale. Tous les parents peuvent en bénéficier. Et ce, peu importe qu’ils aient donné naissance à l’enfant biologiquement, qu’ils l’aient adopté ou qu’ils l’aient simplement élevé.

Les autorités accordent cette allocation supplémentaire pour compenser les incidences de l’arrivée d’un enfant dans la vie des parents. Plus précisément, cela concerne les effets de l’éducation et de la prise en charge de l’enfant sur leur parcours professionnel. Elle s’ajoute alors à leur retraite pour en augmenter le montant.

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

Il existe deux catégories de majorations pour les parents. La première concerne les retraités dont les enfants sont encore à leur charge. Pour eux, la bonification de retraite est de 5 % pour chaque enfant. Pour les pensionnaires qui ont élevé au moins 3 enfants, la majoration est de 10 %.

Il faut noter que cette majoration parentale s’applique également à la pension de réversion. Cette dernière constitue le revenu que les veuves ou les veufs reçoivent de la retraite de leur conjoint décédé. Les mêmes conditions leur sont applicables, mais il y a quelques documents à fournir en plus.

Voici tous les documents que vous devez remettre à la caisse #

Le droit à cette hausse de la retraite dépend d’un certain nombre de facteurs. Pour ceux qui ont un enfant à charge, celui-ci doit avoir moins de 18 ans. Ceux qui ont entre 18 et 25 ans doivent être inscrits à Pôle emploi ou être étudiants. Il ne doit pas non plus percevoir d’allocations.

Un enfant handicapé à charge donne également droit à cette hausse de la retraite. Mais seulement si le handicap de l’enfant se révèle avant l’âge de 21 ans. Pour la deuxième catégorie, il faut avoir élevé les enfants pendant 9 ans avant leur 16e anniversaire.

À lire Retraite : 9 façons simples et efficaces pour obtenir des trimestres sans travailler plus

Si vous pouvez et souhaitez bénéficier de ces droits, vous devez indiquer à votre caisse que vous avez un enfant à charge. Pour ce faire, elle vous envoie normalement une attestation sur l’honneur chaque mois d’octobre par courrier. Vous devez répondre à ce courriel dans un délai d’un mois.

En plus de ce document, vous devez également envoyer des pièces justificatives de votre situation. Par exemple, un certificat de scolarité, une attestation d’inscription à Pôle emploi, une carte d’identité en cours de validité, etc. N’oubliez pas de les envoyer chaque mois d’octobre pour ne pas perdre ces droits sur votre retraite.

Comment se calcule cette majoration de retraite ? #

Le montant de cette bonification parentale a lieu pour chaque enfant né ou élevé. Pour le droit aux enfants élevés, les taux pour les générations antérieures à 2012 dépendent du nombre d’enfants. Ainsi, il y a une majoration de la retraite d’un taux de 8 % pour 3 enfants. Il est à noter que les deux droits ne sont pas cumulables, mais les assurés bénéficient de celui qui est le plus avantageux.

Par ailleurs, cette bonification de retraite s’applique aux droits de base, sans tenir compte des réductions éventuelles. Il faut toutefois noter que le montant maximum est de 2 221,3 euros. Le plafond disparaît pour la génération postérieure au 2 août 1951.

À lire Retraite des femmes : 8 solutions pour optimiser le montant de votre retraite et vivre sereinement