Chèque énergie : un million de Français seront privés de l’aide cette année, les concernés

Un million de Français seront dispensés du chèque énergie à cause d'une décision gouvernementale. En faites-vous partie ?

© Africadiligence.com - Chèque énergie : un million de Français seront privés de l’aide cette année, les concernés

Les Français sont loin d’être tirés d’affaires. Après la hausse récente du prix de l’électricité, voilà que le carburant risque aussi d’augmenter. De plus, certains ménages peuvent dire adieu à leur chèque énergie. Découvrez qui sont concernés par cette exclusion.

Chèque énergie : Plus d’un million de bénéficiaires éradiqués de la liste #

Le lundi 5 février 2024, six associations œuvrant dans la protection des consommateurs publiaient un communiqué commun. Selon les informations, après la hausse des prix du gaz et de l’électricité, le gouvernement prévoit d’exclure des milliers de bénéficiaires du chèque carburant.

« Le gouvernement envisage désormais d’exclure potentiellement près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie alors qu’ils remplissent les critères pour l’obtenir ». Une prévision qui risque de perturber le budget de plusieurs foyers. Il faut rappeler que cette aide financière varie jusqu’à 277 euros par an.

À lire Cette aide de 277 euros que tous les retraités peuvent réclamer à la retraite en 2024

Grâce au chèque énergie, les bénéficiaires peuvent payer une partie de leur consommation de gaz ou d’électricité. Cette prime peut aussi servir pour le paiement de certains travaux de rénovation. Mais si on se réfère au communiqué, des Français verront cette aide financière passer.

En ce moment même, un projet de décret s’y afférant serait en consultation au Conseil Supérieur de l’Énergie. Cela indique que seuls les bénéficiaires du chèque énergie 2023, continuent de recevoir cette aide pour cette année 2024.

Quel serait le montant de cette aide financière ? #

Les bénéficiaires du chèque énergie de 2023 auront droit au même montant pour 2024. Le calcul s’opère selon leur revenu fiscal de référence (RFR) de 2021. Pour les auteurs du communiqué, cette décision est inacceptable. D’ailleurs, le montant du chèque n’arrive même pas à combler les taxes imposées.

Il faut savoir qu’en un an, le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité a connu trois augmentations. Le 1er février dernier, la hausse atteint près de 10 %. Suite à cela, les bénéficiaires du chèque énergie risquent de ne pas pouvoir amortir leurs factures même avec cette prime.

À lire Chèque énergie : les retraités sont-ils éligibles à cette aide financière ?

Mais ce n’est pas tout, le calendrier des augmentations du gaz et de l’électricité 2024 s’annonce plus rude. La première hausse ne devrait pas tarder. En effet, le changement tarifaire sera pour l’été prochain. Les Français vont donc faire face à un nouveau tarif dès le mois de juillet 2024. Pourtant, de nombreux bénéficiaires du chèque énergie n’auront plus cette aide sous peu.

En ce qui concerne le versement du chèque énergie, on ne constate aucun changement. Tous les ans, la CAF verse automatiquement cette aide financière dans le compte bancaire des familles éligibles, celles qui répondent aux critères exigés, notamment des ressources.

Chèque énergie : Choisissez les meilleurs fournisseurs #

Si vous êtes parmi les familles qui ne seront plus éligibles au chèque énergie, vous pouvez toujours des moyens pour payer vos factures moins cher. Il suffit de vous référer à la comparaison des différentes sociétés œuvrant dans le domaine. Ces entreprises proposent de nombreuses offres avantageuses.

Votre chèque énergie confisqué ? Voici quelques offres intéressantes pour payer moins cher votre électricité. Chez OHM Énergie, elle vous propose l’offre Maxi Éco, pour un budget annuel de 2 700 euros. Vous aurez 596 euros d’économie par rapport au prix proposé par EDF. Chez Bellenergie, c’est 563 euros de moins qu’à l’EDF. Et vous avez de nombreux prestataires accessibles.

À lire Chèque énergie : le revenu que vous devez percevoir pour toucher l’aide