Retraite : ces dispositifs à connaître pour maximiser le montant de votre pension

Découvrez ces dispositifs pour une optimisation rapide et optimale de votre retraite. La balle est dans votre camp.

© Africadiligence.com - Retraite : ces dispositifs à connaître pour maximiser le montant de votre pension

Beaucoup de Français attendent avec impatience le départ à la retraite. Mais pour continuer à vivre décemment, il faut préparer en amont ce grand tournant de la vie. Déjà, il faut avoir en tête que le montant de la pension ne suffira pas pour subvenir à tous les besoins. Mais pas de panique, il existe des dispositifs qui permettent de maximiser les revenus.

Retraite : Les changements suite à la récente réforme #

Le 1er septembre 2023, c’est la date de la mise en vigueur de la dernière réforme des retraites. Le premier grand point à l’issue de cette réforme est le report de l’âge légal. Auparavant, les salariés pouvaient partir à la retraite à l’âge de 62 ans. Mais à partir de cette année, il va falloir continuer quelques années de plus.

Désormais, les actifs ne partent à la retraite qu’à 64 ans pour une pension complète, soit deux années de plus qu’auparavant. Et cela, surtout lorsqu’ils n’atteignent pas le nombre de trimestres requis. D’ailleurs, ce nombre va également augmenter petit à petit, de 169 à 172.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

Cela dit, partir à la retraite à taux plein ne suffit pas pour maintenir un bon niveau de vie. Sachant que le taux de remplacement tourne aux alentours de 50% du pourcentage de l’ancien salaire. Et même si les charges diminuent, le montant de la pension reste insuffisant.

Pour améliorer les revenus, il existe de nombreux dispositifs accessibles à tous les salariés. Et ce, qu’ils soient à la retraite ou qu’ils s’apprêtent à quitter leur emploi.

Ces dispositifs servant à optimiser sa pension #

Le fait de continuer à travailler à plein temps, même après l’âge légal, vous permet d’obtenir une surcote. Et c’est encore mieux si vous avez le nombre de trimestres complets. Vous obtiendrez 1,25 % de plus sur votre pension de base, pour chaque trimestre civil complet cotisé.

Les salariés ont droit à la majoration parentale. Il s’agit d’une nouvelle majoration instaurée pour éviter certaines pénalités, surtout à la suite du report de l’âge légal. Les personnes nées à partir de 1964 et ayant acquis au moins un trimestre de majoration pour une raison parentale (maternité, enfant handicapé, adoption, congé parental) reçoivent aussi une surcote de 1,25 % pour chaque trimestre cotisé en plus entre 63 et 64 ans.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Vous pouvez aussi choisir la retraite progressive. Cela consiste à déclencher sa retraite tout en continuant de travailler, mais à temps partiel (entre 40 et 80 % du temps complet). Ce dispositif s’adresse aux personnes ayant atteint l’âge légal.

On a aussi ce qu’on appelle l’option au double effet. Si vous trouvez que votre pension de retraite est trop juste pour vos besoins, vous pouvez continuer à travailler. Il est possible de cumuler votre pension avec un revenu d’activité. Deux options s’offrent à vous : le cumul emploi-retraite intégral et le cumul emploi-retraite plafonné.

Retraite : Zoom sur le cumul de retraite #

Le cumul emploi-retraite intégral est la meilleure option. Il vous permet de cumuler votre pension de base et complémentaire avec d’autres revenus d’activité (salarié ou indépendant) et avec un montant illimité. Mais attention, cette option n’est accessible que pour les personnes qui ont pris leur retraite à taux plein.

Le cumul emploi-retraite plafonné s’adresse à toutes les personnes intéressées, mais qui n’ont pas honoré les exigences pour obtenir le cumul emploi-retraite intégral. Il faut préciser que ces deux cumuls ne génèrent pas de nouveaux droits à la retraite.

À lire Retraite: la mauvaise nouvelle vient de tomber pour votre pension, les retraités concernés