Cette huile d’olive en supermarché est la pire de toutes, elle trompe les clients selon 60 Millions de consommateurs

60 millions de consommateurs passe en revue les huiles d’olive vendues en supermarché. Voici la pire de toutes les références.

© Africadiligence.com - Cette huile d’olive en supermarché est la pire de toutes, elle trompe les clients selon 60 Millions de consommateurs

L’huile d’olive est le produit phare de la cuisine en France. La quasi-totalité des ménages en consomment. Et pour garantir la santé de ces personnes, 60 millions de consommateurs s’est penché sur les normes de ces produits. Selon les résultats, un produit de supermarché est à éviter absolument. On vous détaille tout sur le sujet !

Huile d’olive : Pas moins de 24 références sous la loupe #

Que ce soit pour la cuisson ou pour l’assaisonnement des ingrédients, l’huile d’olive est un allié indéniable dans la cuisine. Selon les statistiques, la France en consomme plus de 110 000 tonnes tous les ans. Cette quantité correspond à 2 litres de produit par ménage.

Pour cette raison, 60 millions de consommateurs fait le point sur la qualité des produits en vente dans les supermarchés. Dans le cadre de son enquête, le magazine à étudié plus de 24 références d’huile d’olive. Cela inclut des produits classiques et ceux qui sont dits bio.

À lire Les 4 pires marques d’huile d’olive pour la santé selon 60 Millions de consommateurs

Dans cette optique, le magazine s’est intéressé à la qualité sensorielle des huiles d’olive. Il s’est également intéressé à leur composition, à leur teneur en nutriments, ainsi qu’à leur altération. Et malheureusement, sur les 24 huiles d’olive, 23 contenaient 1 à 3 plastifiants.

Il s’agit principalement de di-isononyl phtalate (DINP), de di-éthylhexyl phtalate (DEHP) ou de di-butyl phtalate (DBP). Selon les spécialistes, ces substances ont des propriétés perturbatrices endocriniennes et reprotoxiques notoires. Ce qui peut être très nocif pour les consommateurs.

La pire référence selon 60 millions de consommateurs #

Une sélection de 24 huiles d’olive a donc été soumise à l’appréciation de 60 millions de consommateurs. Et sur la base des différents critères, une référence en particulier a obtenu la plus mauvaise note. Il s’agit notamment de « La bio« , un produit de la marque Cauvin bio, en provenance d’Espagne et de Turquie.

Cette huile d’olive arrive en dernière position du classement, avec une note de 7,5/20. Selon les experts de 60 millions de consommateurs, cette dernière contient une grande quantité de plastifiants. Il représente donc un risque majeur pour la santé des consommateurs.

À lire Cette huile d’olive en supermarché à 6,99€ est la meilleure de toutes pour la santé selon 60 Millions de consommateurs

Mais en plus de contenir des substances nocives, cette huile d’olive a aussi une faible qualité gustative. Et ce, même si elle s’affiche comme étant un produit bio et extra-vierge. Il est clair que ce produit n’a alors pas respecté sa promesse. 60 millions de consommateurs incite donc les acheteurs à l’éviter à tout prix.

Par ailleurs, les chercheurs ont également identifié deux hydrocarbures dans les composants de 5 huiles d’olive. Il s’agit du MOSH et du MOAH. Ce sont respectivement des hydrocarbures saturés des huiles minérales et des hydrocarbures aromatiques des huiles minérales. Ces substances se révèlent être des agents cancérigènes mais également génotoxiques.

Huile d’olive : Le magazine propose cette référence #

Dans ce même classement, 60 millions de consommateurs annonce qu’une huile d’olive en particulier s’est distinguée. Il est arrivé en tête avec une note de 16 sur 20. Le produit en question est l’huile extra vierge Primadonn. Selon le magazine, sa composition ne contient aucun défaut, surtout en terme de contaminant.

L’huile d’olive Primadonna a également obtenu un score élevé dans l’analyse des stérols. De plus, elle obtient de très bons résultats en matière de goût. Elle a donc tout pour plaire. Par ailleurs, elle est disponible chez Lidl au prix de 5,24 euros pour une bouteille de 75 cl.

À lire Les signes révélateurs d’une fausse huile d’olive extra vierge, ne vous faites pas piéger