L’amende salée encourue par tous les automobilistes qui ont cet objet dans leur véhicule

Les automobilistes qui souhaitent vendre leur véhicule doivent impérativement respecter cette règle méconnue et importante.

© Africadiligence.com - L’amende salée encourue par tous les automobilistes qui ont cet objet dans leur véhicule

En dépit d’une légère diminution l’année dernière, le marché français de la vente de voitures d’occasion demeure dynamique. En effet, les citoyens sont encore nombreux à préférer l’achat d’un véhicule de seconde main. Et les automobilistes qui souhaitent vendre leur voiture savent qu’ils peuvent relativement facilement trouver preneur.

Cependant, si vous souhaitez vendre votre véhicule prochainement, sachez que vous devez respecter une règle primordiale. Or, c’est une règle que peu de personnes connaissent. L’ignorer peut, pourtant, conduire à une amende très importante.

Automobilistes : connaître les règles du Code de la route #

Avant de passer le permis de conduire, les apprentis conducteurs doivent valider l’examen du Code de la route. C’est durant cet apprentissage qu’ils découvrent les règles à respecter sur les routes. Ces règles sont primordiales et ont un objectif clair, celui de limiter du mieux que possible les accidents.

Ainsi, tous les automobilistes savent qu’ils doivent respecter les limites de vitesse ou bien mettre leur ceinture de sécurité. Ils savent aussi qu’ils risquent des amendes salées s’ils décident d’enfreindre les règles. 

Mais, cela peut arriver de ne pas respecter une règle. Pour une raison toute simple, car on ne la connaît pas. Et c’est là que nous entrons en jeu. Pour présenter aux automobilistes une règle indispensable au moment de la vente de leur véhicule à un autre particulier.

Automobilistes : attention au panneau “à vendre” #

De nombreux automobilistes cherchent à optimiser leurs chances de vendre leur véhicule. Pour cela, ils peuvent se tourner vers des plateformes spécialisées. C’est efficace, car elles permettent de toucher un grand nombre d’automobilistes. 

Cependant, certains préfèrent une méthode plus classique. Celle qui consiste à poser une pancarte « à vendre » sur la voiture afin d’attirer l’attention des autres usagers de la route.

Mais il faut se méfier. Si cette démarche paraît courante et innocente, elle peut entraîner des conséquences financières graves sous la forme d’une amende.

Selon l’article R 644-3 du Code pénal, qui traite de la vente et de l’activité commerciale sur le domaine public, les étapes pour vendre votre voiture nécessitent une autorisation préalable. Sans cette autorisation, proposer un véhicule à la vente sur la voie publique, même s’il est immobilisé, expose le vendeur à une amende qui évolue entre 750 et 3750 euros. Les autorités peuvent même aller jusqu’à confisquer le véhicule.

Comment obtenir une autorisation ? #

Pour obtenir cette autorisation, les automobilistes doivent se rendre à la mairie et demander une autorisation de stationnement pour le véhicule à vendre sur la voie publique. Cette procédure peut prendre jusqu’à quinze jours pour être approuvée.

Pour contourner cette règle, certains automobilistes peuvent choisir d’afficher une pancarte « à vendre » sur leur véhicule en le stationnant dans leur propriété. Cependant, cette option est efficace uniquement si le véhicule est visible depuis la rue. Dans le cas contraire, une autorisation de la mairie reste nécessaire.

On terminera en disant que de nombreuses escroqueries gangrènent le marché de la vente d’occasion. Vérifiez toujours l’identité de l’acheteur pour éviter des fraudes. Sinon, les automobilistes qui ne veulent prendre aucun risque peuvent se tourner vers un garage. C’est une alternative plus sûre;