L’arnaque qui touche tous les automobilistes fait rage et peut vous coûter très cher

Une nouvelle arnaque sévit en ce moment sur les stationnements en France et cible la carte bleue des automobilistes. Prenez garde !

© Africadiligence.com - L’arnaque qui touche tous les automobilistes fait rage et peut vous coûter très cher

Les automobilistes font face à une vague d’arnaques qui visent à leur dérober de l’argent ou des biens. Ces escroqueries reposent sur des techniques diverses et variées. En général, ils jouent sur la naïveté ou la négligence des conducteurs. Cette arnaque sévit actuellement sur les stationnements.

Les automobilistes, cible d’arnaques #

Les automobilistes sont souvent la proie de personnes malhonnêtes. Ces dernières cherchent à tout prix à leur soutirer de l’argent ou des biens à travers des stratagèmes variés. On a déjà évoqué l’arnaque au rétroviseur, dans laquelle un escroc simule un accrochage avec votre voiture. Il vous fait ensuite croire que vous avez endommagé son rétroviseur.

L’arnaqueur collabore même avec un faux assureur qui vous conseille de régler le problème à l’amiable en lui versant une somme en liquide. Cette autre arnaque, dont nous allons vous parler, est aussi astucieuse.

Gare aux automobilistes ! #

Pour cette arnaque, les auteurs disposent de différents modes opératoires. La méthode la plus ancienne, déjà connue des automobilistes, consiste à se rapprocher d’abord de la cible. C’est un vrai manipulateur et il sait bien jouer avec votre empathie. Il vous dit qu’il a un problème et aurait besoin de votre aide.

Si vous vous ouvrez, l’arnaqueur commence alors à vous raconter qu’il ne peut pas payer son stationnement. Son excuse : le parcmètre n’accepte pas sa monnaie. Il promet un remboursement immédiat sitôt l’opération effectuée. En s’approchant de vous, l’escroc a un objectif plus poussé. Il scrute le code de votre carte bleue. Son objectif final est de vous voler votre carte.

Une seconde variante #

Au fil du temps, les automobilistes ont fini par découvrir la stratégie. Du coup, les arnaqueurs ont décidé de cibler une catégorie de personnes bien précise, en se basant sur leur vulnérabilité. Désormais, ils s’attaquent surtout aux personnes âgées et d’autres conducteurs qu’ils jugent vulnérables.

Il leur arrive de se faire passer pour un personnel venu mettre en ordre les machines. Certains se présentent même à leur proie comme un agent des forces de l’ordre. Cette fois, les arnaqueurs jouent dans le détail.

Ils demandent d’emprunter la carte de l’automobiliste pour arranger quelques paramètres. Ensuite, ils inventent que le parcmètre a absorbé la carte. Ils disparaissent ensuite avec la carte bleue, dont ils connaissent déjà le code.

On appelle ces arnaques « l’arnaque à l’horodateur ». Elle continue à se multiplier partout en France. Plusieurs cas ont notamment eu lieu au Gers, à Toulouse, au Laval ou encore dans l’Aubagne.

Conseils aux automobilistes #

Pour éviter de tomber dans le piège, il faut adopter quelques réflexes simples. Dissimuler votre code secret avec la main lorsque vous tapez sur le clavier. Ayez aussi l’habitude de fermer votre sac ou votre poche. En effet, les escrocs peuvent profiter d’un moment d’inattention pour y glisser la main.

Il faut également vérifier que l’on a bien sa carte en main après avoir été abordé par un inconnu. En cas de vol, les autorités recommandent aux automobilistes de faire opposition sans tarder, en contactant leur banque ou le service dédié. Il faut aussi alerter les forces de l’ordre en composant le 17.