Retraite : 3 aides à ne surtout pas manquer pour augmenter votre pension de 50% et vivre mieux

Les retraités les plus précaires peuvent se tourner vers des aides sociales qui permettent de gonfler la pension qu’ils touchent.

© Africadiligence.com - Retraite : 3 aides à ne surtout pas manquer pour augmenter votre pension de 50% et vivre mieux

Certains Français attendent la retraite avec impatience. Ils se disent qu’ils vont enfin pouvoir se reposer et découvrir de nouvelles activités. C’est une nouvelle étape qui commence, sans travail. Mais pour d’autres, l’idée même de ne plus travailler est terrifiante. Ils craignent de ne plus toucher leur salaire et de se retrouver avec une faible pension. 

C’est un fait, tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne. Si, en moyenne, les seniors touchent en France un peu plus de 1 500 euros, de nombreux citoyens perçoivent des pensions plus faibles. Ces derniers peuvent donc se tourner vers des aides sociales pour gonfler le montant de la pension qu’ils touchent.

Retraite : un système qui s’effondre ? #

Les Français vivent plus longtemps qu’avant. Or, du fait de ce vieillissement de la population, Emmanuel Macron estime que le système tel qu’il était ne peut plus fonctionner. Et qu’importe si de nombreux économistes et spécialistes s’opposent à sa vision. Il décide, contre l’opinion publique, de mettre en place sa fameuse réforme polémique.

Par conséquent, et c’est officiel, les Français doivent travailler deux ans de plus. Cela sera effectif en 2030, mais la durée de cotisation augmente déjà de trois mois depuis l’année dernière. 

En outre, cette réforme fait apparaître une promesse, celle d’une pension minimale de 1 200 euros. Ce serait une bonne nouvelle pour tous ces Français qui ne peuvent pas obtenir une retraite à taux plein. En attendant la mise en place de cette promesse, il existe heureusement des aides. 

En effet, les retraités ne sont pas laissés seuls face à eux-mêmes. Ils peuvent compter sur des versements qui permettent de gonfler la pension. Et, in fine, de mieux vivre chaque mois.

Des aides pour les retraités les plus modestes #

Evidemment, ces aides ne concernent pas tous les Français. Uniquement les retraités qui touchent de faibles pensions. Il faut, en effet, toujours respecter un certain plafond de ressources pour en bénéficier. 

La première aide dont nous parlons est intéressante pour les retraités de 65 ans ou plus qui souhaitent vivre chez elles. Il s’agit de l’allocation financière pour une aide à domicile. Grâce à cette aide, une personne expérimentée peut venir vous aider à faire à manger, le ménage et votre linge. C’est idéal pour enlever un poids à vos proches aidants. Si vous vivez seul, cette personne peut venir jusqu’à 30 heures par mois chez vous. 

Il est aussi impératif de penser à l’allocation au logement. L’APL concerne tous les Français puisqu’elle ne fait pas apparaître de limite d’âge dans ses conditions. Elle permet de vous soulager financièrement en prenant en charge une partie du loyer tous les mois.

Pensez à l’ASPA pour une meilleure pension  #

Enfin, impossible de ne pas parler de l’ASPA, l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Pour toucher cette dernière, il faut avoir au moins 65 ans et toucher une faible pension. Au maximum, suite à la revalorisation de 2024, une personne seule peut toucher jusqu’à 1 512,02 euros par mois. En moyenne, l’ASPA permet de gonfler la pension de retraite de 200 euros.

Cependant, plus de la moitié des retraités éligibles ne la demandent pas. Cela peut s’expliquer par son caractère rattrapable à la succession. En effet, à la mort du bénéficiaire, l’Etat récupère sa part sur l’héritage. 

Par conséquent, de leur vivant, certains retraités peuvent ne pas vouloir léser leurs descendants. Ils décident, alors, de se passer de ce précieux versement.