Augmentation de l’AAH : voici les nouveaux montants que vous percevrez

Une hausse de 4,6 %, c’est ce qu’a annoncé le gouvernement… Découvrez le nouveau montant de l’AAH en 2024.

© Africadiligence.com - Augmentation de l’AAH : voici les nouveaux montants que vous percevrez

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est une prestation sociale qui assure un minimum de revenu aux personnes en situation de handicap. Elle va connaître une revalorisation au 1er avril 2024, comme l’a annoncé le ministre de l’Economie. Mais à combien s’élèvent les montants revalorisés ? Nous vous les dévoilons.

Ce qu’il faut savoir sur l’AAH #

Destinée aux personnes en situation de handicap, AAH leur garantit un soutien financier adapté à leur condition. Selon leur régime de protection sociale, la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) leur verse cette prestation.

L’AAH vise à pallier le handicap, en procurant un revenu minimal aux personnes qui ne peuvent pas ou plus exercer une activité professionnelle. Elle leur confère ainsi une plus grande autonomie en leur permettant de faire face aux dépenses liées à leur situation.

L’AAH constitue donc un dispositif social indispensable. Depuis plusieurs années, elle atténue les inégalités à travers une aide financière aux personnes handicapées.

Qui a le droit à l’AAH ? #

L’AAH est une prestation sociale qui vise à compenser les conséquences du handicap sur la vie quotidienne et professionnelle. Pour y avoir droit, il faut avoir au moins 20 ans. Il existe toutefois une exception si la reconnaissance du handicap a eu lieu avant 16 ans ou 20 ans. Vous devez aussi toucher une allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

Le deuxième critère concerne la résidence. Le prétendant à l’AAH doit, en effet, résider de façon permanente en France, qu’il soit français ou étranger. Les étrangers, eux, ont besoin d’un titre de séjour en cours de validité.

Une autre condition se rapporte au taux d’incapacité. Il faut que celui-ci soit égal ou supérieur à 80 %. Un taux compris entre 50 et 79 % est aussi recevable, si l’on présente une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi. Déterminer ce taux revient à la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Enfin, le bénéficiaire doit respecter un plafond de revenus, qui dépend de la situation familiale et du nombre d’enfants à charge.

Les différents montants de l’AAH #

Le montant de l’AAH varie selon votre situation personnelle et vos revenus. Si vous vivez seul et que vous n’avez pas d’autres sources de revenus, vous pouvez toucher jusqu’à 971,37 euros par mois d’AAH.

Le montant peut baisser si vous percevez une pension, une rente ou un salaire en travaillant en milieu ordinaire. Dans ce cas, l’AAH complète vos ressources pour atteindre 971,37 euros par mois.

Votre situation peut changer si vous êtes hospitalisé, hébergé en maison d’accueil spécialisée ou incarcéré. Pendant les 60 premiers jours, vous continuez à recevoir l’AAH intégralement.

Après, elle diminue de 70 %, soit 271,08 euros par mois. Pour la suite, votre situation à la sortie de l’établissement déterminera le nouveau montant de votre AAH.

Quels montants en 2024 #

L’AAH est une aide financière pour les personnes en situation de handicap. Comme tous les autres minimas sociaux, elle va connaître une hausse au 1er avril 2024.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, a annoncé que les montants de l’AAH seraient augmentés de 4,6 % à partir de cette date. Cela signifie que pour une personne seule et sans ressources, l’allocation passera de 971,37 euros à 1 016 euros par mois.

Étiquettes