Automobilistes, attention à cet accessoire courant, il peut vous coûter une amende salée

Certains automobilistes aiment ajouter une touche personnelle dans l’intérieur de leur voiture. Hélas, certains actes peuvent leur coûter très cher.

© Africadiligence.com - Automobilistes, attention à cet accessoire courant, il peut vous coûter une amende salée

Les automobilistes passent un certain temps dans l’habitacle de leur véhicule. Il leur apparaît normal d’y apporter une petite touche personnelle. Alors, pour leur donner satisfaction et répondre à leurs attentes variées, de nombreux commerces existent.

Cependant, chers automobilistes, restez sur vos gardes ! En effet, les autorités répertorient certains objets comme étant contre la loi. Vous risquez alors une amende inattendue.

La personnalisation de sa voiture #

En sortant du concessionnaire, toutes les voitures du même modèle se ressemblent. Pour la France, la préférence va vers la marque Clio. Beaucoup d’automobilistes possèdent donc exactement le même modèle.

L’envie de distinguer leur voiture de toutes les autres apparaît donc comme un besoin naturel d’appropriation. Pour y parvenir, il existe de nombreuses options. La pratique la plus courante chez les automobilistes consiste à recouvrir leur siège d’une housse lavable de leur choix.

En procédant ainsi, ils préservent à la fois les sièges de la saleté et de la détérioration. En plus de cela, ils embellissent la voiture. Le deuxième procédé consiste à laisser flotter un parfum d’ambiance dans la voiture.

Ces objets que les automobilistes affectionnent #

De nombreux automobilistes aiment décorer l’intérieur de leur voiture pour s’y sentir mieux. Pour réaliser ce besoin, des boutiques réelles ou virtuelles mettent alors à leur disposition des accessoires fun. Ils existent en fait pour rendre les trajets plus fantaisistes et offrent plus de gaieté à la voiture.

Plusieurs sortes d’accessoires s’offrent aux automobilistes pour trouver l’objet décoratif qui correspondra à leur auto. Les objets suspendus au rétroviseur remportent la palme des accessoires fun pour automobilistes. Ils se déclinent sous plusieurs formes.

Certains préfèrent des objets représentatifs comme la première chaussure de leur enfant. En revanche, d’autres préfèrent suspendre à leur voiture le fameux sapin qui sent bon. Cet objet possède un double rôle : il fait office de décoration, mais aussi de désodorisant.

La loi interpelle les automobilistes #

Pour les automobilistes français, voir un objet suspendu à leur rétroviseur fait partie de la banalité. En effet, bon nombre d’entre eux font la même chose partout en France. Depuis la pandémie du coronavirus de 2019, un autre objet y a aussi trouvé sa place. Il s’agit du masque de chirurgien que l’on devait tous porter à un moment donné.

Si cela parait normal, pratique ou décoratif pour les Français, dans d’autres pays, les autorités condamnent cette pratique. Qu’il s’agisse de masque, d’arbre magique ou tout autre objet ornemental suspendu au rétroviseur, la loi sévit.

Dans ces pays de proximité comme la Suisse, le Luxembourg ou l’Angleterre, une amende attend les automobilistes pour cette entrave.

Et les automobilistes français alors ? #

La loi ne réprimande pas les automobilistes français sur le sujet jusque-là. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils peuvent tout faire sans se soucier.

La loi se veut claire et l’article R412 du code de la sécurité routière le souligne très bien. Elle ordonne à tous les conducteurs de rester pleinement maîtres de leur véhicule à tout moment. Si l’objet suspendu entrave la vue de l’automobiliste, il doit de lui-même le retirer de sous son rétroviseur. De nombreux automobilistes le disent gênant dans les virages.

Si la police juge qu’un arbre magique vous empêche de conduire dans les meilleures conditions, il en a le droit. À ce moment-là, votre amende de deuxième classe s’élèvera à 35 euros.