Ils achètent une tarte aux pommes chez Leclerc et font une découverte impensable dedans

Généralement, les tartes aux pommes de Leclerc font envie. Mais celle que ce couple achète les rebute à cause de ce qu’elle contient.

© Africadiligence.com - Ils achètent une tarte aux pommes chez Leclerc et font une découverte impensable dedans

La chaine de supermarchés Leclerc fait partie de celle les plus fréquentées et aimées des Français. Les produits qu’ils proposent répondent à leurs besoins et leurs prix ne choquent pas. Les habitués du magasin disent aussi beaucoup de bien des rayons boulangerie et pâtisserie de l’enseigne. Les tartes aux pommes en particulier reçoivent des retours très positifs.

Ce couple qui raffole de tarte aux fraises fait donc le choix d’en prendre une pour la déguster. Ils ne savent pas encore s’ils le prendront en guise de dessert ou d’encas. Malheureusement pour eux, cette fois, la tarte renferme plus d’ingrédients qu’elle ne le devrait. En cherchant à savoir de quoi il s’agit, ils font face à l’improbable.

La fameuse tarte Leclerc #

L’année vient à peine de commencer et Lilian Moyen, un client de Leclerc de Saint-Astier veut déguster tranquillement sa tarte. À la date du 23 janvier, la célébration de l’épiphanie semble encore toute proche.

Quand il voit quelque chose d’étrange contenu dans sa tarte Leclerc, il pense automatiquement qu’il s’agit d’une bonne surprise. En effet, il se peut que le pâtissier ait glissé par inadvertance dans la tarte une fève.

Pourtant, avec sa femme appelée à la rescousse, il se rend compte que l’objet en question dépasse l’entendement. Il ne sert absolument pas à la confection d’une tarte. D’ailleurs, il ne devrait pas faire partie des ingrédients de n’importe quelle gâterie.

Le couple découvre un objet qui va gâcher tout l’engouement qu’il éprouvait pour la tarte. Perplexes, ils voient une forme dure de couleur orange et maculée d’encre. Ils ont affaire à un stylo oublié dans le moule. La pâte l’a en fait recouverte et la chaleur l’a déformé.

Évidemment, ils ne peuvent pas avaler un seul morceau de cette tarte et avertissent le magasin Leclerc dans l’immédiat.

La réponse de Leclerc #

Lilian Moyen ne se contente pas d’appeler le magasin Leclerc où il a acheté sa tarte. Il prend la décision de se déplacer en personne pour montrer aux responsables de quoi il se plaint. Sur les lieux, il demande à parler à la direction concernée par cette affaire.

La responsable des questions d’hygiène et de sécurité le reçoit comme le veut l’usage. Elle prend note de sa réclamation et promet d’escalader le problème jusqu’au fournisseur. En ce qui concerne la tarte, il s’agit de l’entreprise Pasquier. Leclerc lui fait confiance pour tout ce qui se rapporte aux tartelettes. La responsable le recontactera une fois que le magasin obtiendra des réponses à cet incident.

Un fournisseur non impliqué #

Face aux faits rapportés par Leclerc, l’entreprise Pasquier doit s’expliquer. Mais contre toute attente, au lieu de se confondre en excuses, elle décline toute responsabilité par rapport à cette affaire.

D’après l’entreprise, si l’un des employés a laissé un stylo dans l’un des moules, cela ne serait pas passé inaperçu. Elle dit avoir un contrôle qualité qui aurait aussitôt remarqué la présence de l’objet intrus. Il paraît donc inconcevable que l’erreur vienne d’elle.

Un client Leclerc sonné #

Lilian Moyen n’en revient pas. Bien sûr Leclerc ne l’accuse pas, mais pour lui, la nouvelle reste difficile à avaler. En compensation de ce malheureux épisode, le magasin a demandé à rembourser le montant de la pâtisserie et de lui donner un bonus en plus.

Leclerc propose 10 euros de carte-cadeau en guise d’excuses. Pour le quadragénaire, cela ne s’avère pas satisfaisant. Lui, ce qui voudrait, ce sont des explications en bonne et due forme.