Il fait ses courses chez Lidl et reçoit une amende salée, la raison hallucinante

Lidl subit le feu des critiques ces derniers temps. Elle a soutiré une amende à un retraité qui s’est garé trop longtemps sur son parking.

© Africadiligence.com - Il fait ses courses chez Lidl et reçoit une amende salée, la raison hallucinante

En Allemagne, la loi limite la durée d’occupation du parking des magasins. Il existe en effet une certaine comparaison entre l’achat et la durée sur laquelle la voiture squatte le lieu. Puisque la loi est de portée générale, alors elle régit toutes les enseignes sur le territoire allemand. Ainsi, un senior était victime de cette règle quand il faisait ses courses chez un Lidl incorporé à Brême. Découvrez la suite choquante de cette histoire !

Lidl : Il commet une infraction #

Grâce à sa notoriété, Lidl existe presque dans tous les coins du monde. D’ailleurs, l’agissement de sa filiale à Brême a fait polémique suite à une amende de 35 euros à l’encontre d’un retraité. Il faisait tranquillement ses courses et on le sanctionne à cause de la faiblesse de ses dépenses.

L’homme place sa voiture dans le parking de Lidl, l’enseigne où il fait ses courses. Mais il ne se doutait pas que le temps d’occupation du parking était compté. Ainsi, il prend tout son temps dans le magasin. Pourtant, l’enseigne avait engagé une société pour assurer la pleine application de la loi sur le parking.

Apparemment, l’achat du retraité était minime en comparaison avec la durée de stationnement. D’où la sanction obligeant le senior à payer le montant précité. L’appréciation était faite grâce à la caméra de surveillance plaquée sur le mur de l’enceinte Lidl.

L’homme se trouvait déjà aux alentours du magasin de Lidl avant de s’arrêter sur son parking. Il voulait sans doute faire un achat rapide au départ. Mais tant qu’il était dans le magasin, il en profitait un peu pour chercher d’autres produits.

Un achat non proportionnel #

La valeur des dépenses du retraité chez Lidl était estimée à 34 euros environ. Tandis que la durée d’occupation du parking s’étalait sur 39 minutes. La société de surveillance ParkPoint conclut que l’achat et les durées d’occupation ne coïncident pas. Ce qui justifie selon elle une amende qu’elle a consignée dans son PV de stationnement.

Le retraité écope alors d’une contravention de 35 euros. Mais ce dernier ne voulait pas se laisser faire car il pense que c’est injuste. Ainsi, il adresse une lettre de réclamation à la société de surveillance pour annuler la contravention.

Tout de suite, la société ParkPoint répond à sa demande et elle montre une certaine fermeté. Elle affirme que « le montant des achats prouvé n’est pas en rapport avec la durée de stationnement ». Un argument très protecteur vis-à-vis des intérêts de Lidl.

Donc le retraité qui faisait sans crainte ses achats chez Lidl n’obtiendrait peut-être plus de remboursement. Mais cet acte a beaucoup fait parler les internautes ! Et sans surprise, les avis sont assez négatifs car certaines personnes qualifient cette pratique dépassée.

Lidl : Des avis différents sur Internet #

À vrai dire, les commentaires sur cette contravention se diversifient. Des gens soutiennent que cette règle conserve tous ses avantages dans la mesure où elle rend fluide le stationnement. Mais d’autres critiquent la société de surveillance que Lidl avait engagé.

En tout cas, même si cette interdiction est générale, cela n’empêche pas les habitants de la critiquer. Une telle rigidité risque de tourner de manière systématique à l’avantage des enseignes.