Ces accessoires en voiture, à moto ou à vélo sont interdits au risque d’une lourde amende

Avis aux propriétaires de voitures ! La loi interdit le port de cet accessoire. Voici toutes les informations dont vous avez besoin !

© Africadiligence.com - Ces accessoires en voiture, à moto ou à vélo sont interdits au risque d’une lourde amende

Attacher correctement sa ceinture de sécurité, ne pas boire d’alcool, voilà quelques-unes des règles de conduite les plus connues. Mais il y en a bien d’autres que peu de gens connaissent. C’est le cas de ces accessoires interdits aux propriétaires de voitures. Découvrez les détails pour éviter tout risque de sanction !

Voiture : Cette règle que peu de gens savent #

Il existe de nombreuses règles de conduite que les automobilistes doivent respecter. L’une d’entre elles est l’interdiction d’utiliser le téléphone au volant. Cette règle s’applique même lorsque le conducteur de la voiture est à l’arrêt, du moment que le moteur tourne.

La raison en est simple ! Parler peut réduire l’attention du conducteur de voiture. Par conséquent, il a tendance à réagir moins vite. Le risque d’accident peut ainsi se multiplier par trois. Mais le téléphone n’est pas la seule chose qui peut distraire un conducteur.

En effet, la loi stipule que tout ce qui émet du son diminue la concentration du conducteur. Le son occupe le cerveau, si bien qu’il enregistre moins. Par conséquent, tous les accessoires permettant d’écouter de la musique dans la voiture sont également inclus dans la règle.

Ce règlement est en vigueur depuis plusieurs années. Pourtant, de nombreux propriétaires l’ignorent encore. En effet, les automobilistes pensent que s’ils ont les mains libres, ils sont en sécurité. Or, l’écoute de podcasts et de divertissements dans la voiture est encore plus dangereuse.

Elle donne lieu à une amende assez conséquente #

L’article R. 412-6-1 du code de la route français du 1er juillet 2015 le précise. Il « interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son ». Cela inclut donc, entre autres, les écouteurs et les casques audio.

Le code de la route ne s’applique pas uniquement aux automobilistes. En effet, les règles s’appliquent à tous les véhicules, y compris les motos et les vélos. De plus, ces accessoires peuvent les empêcher d’entendre les klaxons des autres voitures lorsqu’ils se déplacent. Ils courent donc un plus grand risque.

La sanction relative à cette règle est le paiement d’une amende de quatrième classe. Cela signifie que le propriétaire de la voiture se verra retirer trois points sur son permis de conduire. Mais ce n’est pas tout ! Il faudra également s’acquitter d’une amende de 135 euros.

En cas de contravention, le cycliste doit également rendre compte selon le Code de la route. Il est alors passible de l’amende de 135 euros. Mais le cycliste ne perdra pas de points, même s’il a un permis de conduire. Mieux vaut donc éviter tout risque et ranger vos accessoires sonores lorsque vous êtes au volant d’une voiture ou sur votre vélo.

Voiture : Il y a tout de même des exceptions #

Cette règle qui interdit toute source sonore susceptible de désorienter le conducteur de voiture vise à améliorer la sécurité routière. Ainsi, les dispositifs que l’on n’utilise pas à cette fin font l’objet d’une exception. Si un automobiliste ou un cycliste utilise des appareils électroniques de correction auditive, il n’enfreint pas la loi.

L’exception s’applique également aux conducteurs de voitures d’intérêt général prioritaires. Il s’agit notamment de la police, de la gendarmerie, et des pompiers. Il en va de même pour les moniteurs d’auto-école et les élèves.