Retraite : bonne nouvelle, certaines pensions vont augmenter, les retraités concernés

La revalorisation du SMIC joue un rôle dans le versement des pensions de retraite. On vous explique tout dans cet article.

© Africadiligence.com - Retraite : bonne nouvelle, certaines pensions vont augmenter, les retraités concernés

Les retraités le savent, depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, les pensions de retraite profitent d’une revalorisation de 5,3%. Mais ce n’est pas la seule augmentation notable. Depuis la même date, les Français profitent d’une hausse du SMIC. Une augmentation de 1,13%. Le montant horaire brut est donc, désormais, de 11,65 euros.

Logiquement, cette hausse se traduit par une augmentation mensuelle du SMIC. Le montant brut par mois est donc de 1 766,92 euros, pour un travail à temps plein. Or, cette augmentation du SMIC concerne les seniors qui ne travaillent plus. Comment ? Via ce qu’on appelle le minimum contributif. 

Hausse du SMIC et minimum contributif  #

Le minimum contributif concerne les retraités du régime général de l’Assurance vieillesse de la Sécurité sociale de percevoir un montant minimum de retraite de base. Cela concerne les Français qui ont cotisé sur de faibles salaires. Ainsi, si la pension qu’ils touchent est inférieure au minimum contributif, alors, ils touchent un versement pour atteindre ce niveau minimum.

Or, l’augmentation du SMIC joue un rôle dans le versement du minimum contributif. Le gouvernement nous l’explique ainsi.

« Le relèvement du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024 entraîne une révision à la même date du plafond des retraites personnelles exigé pour avoir droit au minimum contributif. Il est porté à 1 367,51 € par mois, soit une augmentation de 57,76 € ». 

Cette augmentation du SMIC concerne les salariés rémunérés au niveau du salaire minimum, en incluant les travailleurs à temps partiel, les jeunes entrant sur le marché du travail, ainsi que ceux en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Elle vise principalement à protéger le pouvoir d’achat des travailleurs à faible revenu, en veillant à son accroissement.

Le lien entre le SMIC et la pension de retraite #

La relation entre l’augmentation du SMIC et la validation des trimestres de retraite est importante à considérer. En effet, pour chaque trimestre validé en vue de la retraite, il est nécessaire de cotiser sur la base d’un salaire équivalent à 150 fois le SMIC horaire brut en vigueur au 1ᵉʳ janvier de l’année concernée. 

Cette revalorisation du SMIC implique donc une élévation du seuil minimal de revenus requis pour assurer la validation des trimestres de retraite. Cela mérite une attention particulière de la part des travailleurs concernés, notamment ceux à temps partiel, les étudiants salariés et les chefs d’entreprise.

Se renseigner pour bien se préparer #

Il est primordial de comprendre l’importance de la validation des trimestres de retraite pour garantir une pension de retraite optimale. En effet, le nombre de trimestres validés influence directement le calcul de la pension de base. Il conditionne l’obtention d’une retraite à taux plein.

Ainsi, la revalorisation du SMIC constitue un élément à prendre en compte dans la planification de la retraite, étant donné son impact sur les conditions de validation des trimestres nécessaires.

Quant à la possibilité d’une nouvelle augmentation du SMIC après le 1ᵉʳ janvier 2024, cela demeure soumis à divers facteurs.  Les estimations actuelles n’envisagent pas une augmentation supplémentaire en 2024. Mais rappelons malgré tout que la revalorisation du SMIC est une procédure annuelle qui peut s’adapter selon les circonstances.