Bonne nouvelle, obtenez une 2ème pension de retraite maintenant : les conditions à respecter

Il est désormais possible de bénéficier d'une deuxième pension de retraite. Vous êtes intéressé ? Voici les conditions !

© Africadiligence.com - Bonne nouvelle, obtenez une 2ème pension de retraite maintenant : les conditions à respecter

L’inflation pèse lourdement sur la vie de tous les ménages français. Les travailleurs aux revenus modestes en souffrent fortement, mais aussi les pensionnaires. En effet, en France, les pensions ne représentent qu’une infime partie du salaire des actifs. Il est donc un peu plus compliqué de joindre les deux bouts. Mais sachez que, désormais, il est possible d’obtenir une deuxième retraite. Voici comment faire !

Retraite : Obtenez une deuxième pension #

La réforme des derniers trimestres de l’année 2023 a apporté un certain nombre de modifications aux dispositifs de retraite. Le 1er septembre, le gouvernement a permis aux personnes âgées d’obtenir une nouvelle pension. Cela se fait grâce au « cumul emploi-retraite ».

Pour rappel, la loi permettait aux seniors de cumuler une activité professionnelle avec leur pension. Les revenus de ces personnes étaient soumis à des cotisations. Cependant, elles n’avaient pas droit à une nouvelle retraite. Mais cette situation est désormais révolue.

La nouvelle pension de retraite est soumise aux mêmes conditions que l’ancienne. Et ce, notamment en ce qui concerne le nombre de trimestres à valider et le nombre d’heures de travail à effectuer. Plus précisément, vous devrez justifier 150 fois le Smic horaire.

Il y a lieu de noter également que la somme ne doit pas dépasser 5 % du plafond annuel de la sécurité sociale. Le montant annuel correspond à 2 199,60 euros pour l’année 2023. Cela représente 183,30 euros par mois. Mais d’autres conditions entrent également en scène pour obtenir ce droit à la retraite.

Les conditions pour profiter du droit à la nouvelle pension #

Outre le fait de cumuler un emploi et une retraite, il existe un certain nombre d’autres conditions à remplir. Tout d’abord, vous devez liquider votre ancienne pension. Cela vaut pour le régime de base comme pour le régime Agirc-Arrco. De plus, il faut savoir que seuls les droits acquis à partir du 1er janvier 2023 peuvent prétendre à cette mesure.

Par ailleurs, pour obtenir une seconde retraite, vous devez justifier d’une carrière complète au moment de votre départ. Il faut également avoir atteint l’âge légal de départ pour bénéficier d’une pension à taux plein ou sans décote.

En outre, la reprise d’une activité professionnelle après la liquidation de retraite est soumise à un délai précis. Si vous décidez de changer d’emploi, il n’y a pas de préavis à respecter. Toutefois, pour ceux qui choisissent de continuer à travailler dans leur ancienne entreprise, le délai est de 6 mois.

Par contre, ce délai ne s’applique pas aux anciens travailleurs indépendants ou aux professions libérales. D’ailleurs, pour eux, le salaire qui entre dans le calcul de la nouvelle pension est le revenu annuel. Concrètement, il s’agit de celui de l’année au cours de laquelle le droit à la deuxième retraite s’ouvre.

Retraite : Faut-il en faire la demande ? #

La nouvelle pension ne prend pas effet automatiquement à la fin de votre deuxième carrière. Vous devez en faire la demande auprès de votre régime, à l’aide d’un formulaire spécifique. Il en va de même pour le droit au cumul emploi-retraite.

Vous devez envoyer un formulaire de demande à votre caisse de retraite. Par ailleurs, sachez qu’aucune majoration ou surcote ne s’appliquera à cette deuxième pension. Elle ne bénéficiera d’aucune majoration pour enfants, ni du minimum contributif entre autres.