Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Les retraités peuvent profiter d'une aide très intéressante. Pourtant, ils sont nombreux à s'en passer. Comment expliquer cela ?

© Africadiligence.com - Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Les Français les plus modestes peuvent solliciter des aides auprès de la CAF. Les retraités l’ignorent souvent, mais un certain nombre d’aides s’offrent à eux. Ils ne doivent donc pas hésiter à en faire la demande s’ils souhaitent vivre plus sereinement. 

Pourtant, et curieusement, l’une des aides les plus intéressantes est aussi l’aide qui souffre d’un des taux de non-recours les plus impressionnants. Elle pourrait pourtant permettre d’adoucir le quotidien des Français en ajoutant, en moyenne, 200 euros par mois à la pension qu’ils touchent. 

Une aide intéressante pour les retraités #

Parmi les aides les plus intéressantes financièrement que propose l’État, il y a l’ASPA. L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées permet de toucher, en moyenne, plus de 200 euros par mois. Il serait donc fort dommage de se passer d’une telle ressource. 

Pourtant, malgré l’importance de cette aide, de nombreux retraités ne la sollicitent pas. Le taux de non-recours à l’ASPA dépasse les 60 %, ce qui est surprenant étant donné les avantages qu’elle offre. Plus de 320 000 retraités éligibles ne font pas la démarche pour l’obtenir.

C’est d’autant plus dommage que cette aide, auparavant appelée Minimum Vieillesse, profite d’une revalorisation depuis le 1ᵉʳ janvier 2024. Une revalorisation égale à celle des pensions de retraite. De 5,3%, donc. Les montants mensuels peuvent ainsi atteindre jusqu’à 1 012,02 euros pour une personne seule et 1 571,20 euros pour un couple en 2024.

Les conditions à remplir pour les retraités #

Pour bénéficier de l’ASPA, il faut remplir certaines conditions, notamment avoir au moins 65 ans, résider en France et disposer de revenus ne dépassant pas un plafond fixé par la CAF. Il est crucial de faire une demande en remplissant les formulaires Cerfa disponibles en ligne, car la CAF n’accorde pas d’aides sans dossier complet.

Cette aide vise évidemment les retraités les plus modestes. Ceux qui ont une pension trop faible pour vivre tous les mois convenablement.

On pourrait dès lors penser qu’ils souhaitent tous profiter de cette aide. Pourtant, sur les quelques 600 000 retraités éligibles, ils sont plus de 50% à ne pas la demander. Comment expliquer ce taux de non-recours ?

Les explications d’un taux de non-recours pas si étonnant #

Le taux élevé de non-recours à l’ASPA peut s’expliquer en partie par le manque de connaissance de cette aide et parfois par une méconnaissance des démarches à suivre pour la demander. Certains retraités peuvent ignorer que la demande pour toucher une aide est indispensable. 

En effet, il existe encore de nombreux Français qui pensent qu’il suffit de respecter les conditions pour percevoir les versements. Mais c’est évidemment faux. Vous devez constituer un dossier pour prétendre à ces versements. Un dossier que les instances en charge analysent et étudient avant de valider, ou non, la demande.

De plus, la récupération de l’ASPA sur la succession peut dissuader certains retraités de faire la demande, de peur de léser leurs héritiers. En effet, l’État récupère les montants versés, de quoi priver une partie des héritiers de l’héritage qu’ils touchent. 

Dans tous les cas, une meilleure communication sur les aides de la CAF et un accompagnement dans les démarches sont nécessaires pour remédier à ce taux de non-recours.