Hausse de l’AAH, prime d’activité, RSA… combien vous toucherez en plus en 2024

L'AAH, le RSA, la prime d'activité ou encore les allocations familiales vont augmenter l'année prochaine. Une belle nouvelle !

© Africadiligence.com - Hausse de l’AAH, prime d’activité, RSA… combien vous toucherez en plus en 2024

Le Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, l’a annoncé. Les aides de la CAF et de la MSA augmenteront de 4,8 % au printemps prochain. Une belle hausse pour les bénéficiaires, surtout en comparaison de celle de 1,6% de l’année dernière. AAH, RSA, allocations familiales, il est temps de faire le point pour connaître les nouveaux montants.

AAH et RSA : des hausses importantes #

Commençons par le RSA, une aide sociale très importante pour des millions de Français. Son rôle est simple, permettre un revenu minimum pour les personnes en situation de grande précarité.

Actuellement, environ 3,9 millions de personnes bénéficient du RSA en France. Destinée à soutenir les travailleurs aux revenus modestes et à encourager le retour à l’emploi des personnes au chômage, cette prestation de la CAF verra son montant de base augmenter à 636,92 € pour une personne seule et à 955,37 € pour un couple sans enfant ou un célibataire avec un enfant à partir du 1ᵉʳ avril 2024.

À lire CAF : la mauvaise nouvelle est tombée pour tous les bénéficiaires des aides, méfiez-vous

De son côté, la prime d’activité aide les travailleurs aux revenus modestes à boucler les fins de mois. En 2024, avec la revalorisation, cette aide devrait atteindre 623,81 €, en fonction de la composition et de la situation du foyer.

Quant à l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), elle connaîtra une augmentation, passant de 971,37 € par mois à 1 016 € par mois pour une personne sans aucune ressource. L’AAH est une aide indispensable pour les personnes en situation de handicap. Elle leur assure une autonomie financière.

Outre l’AAH, d’autres aides vont augmenter #

L’AAH, le RSA et la prime d’activité ne sont pas les seules aides qui vont augmenter. En effet, c’est aussi le cas des allocations familiales. Ces dernières viennent en aide aux familles afin qu’elles puissent subvenir aux besoins des enfants.

À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les familles de deux enfants avec des ressources annuelles ne dépassant pas 75 804,98 € toucheront 148,80 € d’allocations familiales chaque mois. Pour les familles de trois enfants, le montant sera de 339,43 €.

À lire AAH : de nombreux allocataires toucheront 500 euros par mois en moins, voici pourquoi

L’AAH n’est pas la seule aide qui verse de l’argent pour les personnes en situation de handicap. Il y a aussi l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH). Cette aide se destine aux enfants de moins de 20 ans en situation de handicap. Et comme pour les autres, elle verra son montant augmenter. Il passera ainsi 142,69 € par mois à 149,53 € au printemps 2024.

Une bonne nouvelle pour les Français #

En ce qui concerne la Prime à la naissance ou à l’adoption, elle s’élève à 1 068,33 € pour la naissance et à 2 136,65 € pour l’adoption.

Enfin, l’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) offre une allocation journalière aux parents qui s’occupe d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Son montant sera de 65,94 € par jour au printemps prochain.

C’est donc une bonne nouvelle pour les Français qui touchent l’AAH, la prime d’activité ou toutes les aides pour les parents. Mais cela montre surtout que l’inflation touche encore le pays et fait augmenter le coût de la vie. 

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés

Cette inflation fait ainsi baisser le pouvoir d’achat. Elle rend ainsi ces aides indispensables pour la survie de millions de Français. C’est donc une nouvelle enthousiasmante qui indique cependant qu’il faut de plus en plus d’argent par mois pour vivre décemment.