RSA, CAF… cet outil permet de connaître toutes les aides sociales que vous pouvez toucher

De nombreux Français oublient de réclamer des aides sociales. Ainsi, 10 milliards d'euros se perdent dans la nature.

© Africadiligence.com - RSA, CAF… cet outil permet de connaître toutes les aides sociales que vous pouvez toucher

Aujourd’hui, du fait de l’inflation qui paralyse le pays, de nombreux Français comptent sur les aides sociales pour boucler les fins de mois. RSA, allocations familiales, prime d’activité ou autres, ces aides sont indispensables pour les plus précaires.

Et alors que certains critiquent un présumé assistanat des Français, ils seraient surpris d’apprendre la somme astronomique qui ne trouve pas preneur chaque année. En effet, les Français sont nombreux à ne pas réclamer des aides qu’ils méritent. Par conséquent, ce sont 10 milliards d’euros qui ne trouvent pas preneurs.

Les Français oublient de demander des aides sociales #

Avec la crise, de plus en plus de Français se trouvent dans l’incapacité de joindre les deux bouts.

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés

Cependant, et étonnement, un montant considérable de près de 10 milliards d’euros d’aides reste actuellement non réclamé auprès de la CAF et d’autres organismes d’aides sociales.

Comment expliquer cette situation ? Deux raisons, en priorité, peuvent justifier cette somme. D’abord, les Français ignorent parfois qu’ils ont droit à certaines aides sociales. Ils ne savent pas que pour les percevoir, ils doivent faire certaines démarches. Ensuite, la complexité de ces démarches peut en décourager certains.

Mais c’est pourtant une somme d’argent en aides sociales qui peut tout changer. Car, on le rappelle, les aides sociales sont pour les personnes précaires. Pour celles qui en ont le plus besoin.

Les aides sociales que les Français oublient de demander #

Ce chiffre de 10 milliards d’euros ne sort pas de nulle part. En effet, il nous vient d’une étude conjointe de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et de l’Observatoire des non-recours aux droits et services.

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

Grâce à cette étude, on connaît le montant, mais aussi les aides sociales qui ne trouvent pas preneurs. Ainsi, découvrons les résultats ensemble.

D’abord, 30 % des individus ne réclament pas l’assurance chômage auprès du Pôle Emploi. Ensuite, 34 % n’ont pas recours au Revenu Solidarité Active (RSA) auprès de la CAF. Enfin, et c’est un pourcentage impressionnant, 50 % ne réclament pas le minimum vieillesse auprès de leur caisse de retraite.

Au total, près de 10 milliards d’euros d’aides sociales se perdent, dont plus de trois milliards pour le RSA. Selon cette enquête, ce sont principalement les personnes aux revenus modestes qui ne sollicitent pas ces aides.

Afin de remédier à cette situation, Pôle emploi et d’autres organismes sociaux tels que la CAF et la MSA, sous la supervision du Ministère de la Solidarité et de la Santé, ont créé un simulateur à l’adresse suivante : Mesdroitssociaux.gouv.fr. 

À lire Cette nouvelle aide peut payer 1 100 € de loyer en plus des APL de la CAF que vous touchez

Cet outil a pour objectif d’aider les allocataires à déterminer les aides auxquelles ils ont droit.

Un simulateur gratuit et rapide  #

Le simulateur Mesdroitssociaux.gouv.fr, outil simple, gratuit et rapide, vous permet d’identifier les allocations correspondant à votre profil. Avec une interface intuitive, il peut effectuer des simulations pour près de 58 aides, dont 39 au niveau local et 19 au niveau national, le tout en seulement 15 minutes. 

Cette plateforme est régulièrement mise à jour. Elle assure ainsi l’obtention d’informations réelles sur les réformes en cours, les conditions d’attribution et les plafonds pour chaque aide sociale.

Il vous suffit de fournir les informations suivantes dans les champs dédiés : le montant et la provenance de vos ressources, la composition de votre foyer et enfin les caractéristiques de votre logement.

À lire AAH : des bénéficiaires vont perdre 500 euros par mois, les Français concernés