La vignette verte, c’est terminé : ces changements à prévoir dès avril 2024

Bientôt, les automobilistes n'auront plus l'obligation de faire apparaître la vignette verte sur le pare-brise. Mais pourquoi ?

© Africadiligence.com - La vignette verte, c’est terminé : ces changements à prévoir dès avril 2024

La vignette verte se trouve sur les pare-brises de tous les Français. En effet, cela fait désormais trente ans qu’elle est obligatoire. Elle permet aux forces de l’ordre de constater si un véhicule est bien assuré, ou non. 

Mais Bruno Le Maire a fait l’annonce sur X (ex-Twitter). C’est bientôt la fin de la vignette verte. En effet, dès le mois d’avril 2024, les automobilistes n’auront plus besoin de la mettre sur leur pare-brise.

La vignette verte est obsolète #

Cela fait trente ans que la vignette verte habille avec discrétion le pare-brise des véhicules en France. Cette dernière met en avant l’assurance du véhicule. En France, il est obligatoire de faire assurer sa voiture. Grâce à cette vignette, les forces de l’ordre peuvent rapidement voir si l’assurance est à jour, ou non.

À lire Automobilistes : l’amende que vous risquez au Drive chez McDonald’s est colossale, méfiez-vous

Et si l’invention de la vignette verte était très efficace il y a trente ans, elle est désormais totalement obsolète. En outre, elle ne s’inscrit plus dans la mouvance actuelle. En effet, sa suppression s’inscrit dans une démarche écologique

Aujourd’hui, on passe par le numérique pour faire des économies de papier. Et les policiers et assurances n’ont pas attendu l’annonce de Bruno Le Maire pour mettre en place un dispositif plus efficace. D’ailleurs, les assureurs militent pour la fin de la vignette verte depuis des années. 

La fin de la vignette verte en avril 2024 #

Le ministre de l’Économie a confirmé la fin de l’obligation de la vignette verte pour le mois d’avril 2024. Et nous savons ce qui va la remplacer. Il s’agit d’un Fichier des Véhicules Assurés qui compile l’ensemble des véhicules assurés, y compris les motos, poids lourds, vélos électriques dépassant les 25 km/h et engins agricoles, en indiquant la validité du contrat.

Les policiers n’ont qu’à entrer la plaque d’immatriculation pour connaître le statut du véhicule. Et ils utilisent cet outil depuis des années déjà. En effet, ce fichier existe depuis 2019. Les assureurs l’alimentent et facilitent ainsi les contrôles de police.

À lire Les automobilistes qui font ce geste avec leurs phares encourent une lourde amende

L’annonce de Bruno Le Maire n’est donc pas surprenante. Surtout quand les assurances elles-mêmes indiquent que la vignette verte est obsolète et que tout le monde peut s’en passer. Les automobilistes ne risqueront plus une amende s’ils oublient de la changer pour mettre à jour l’assurance.

Vers la fin des vignettes sur les pare-brises ? #

La suppression de la vignette verte va dans le bon sens, autant d’un point de vue praticité que d’un point de vue écologique. Et cela nous fait poser une question. La vignette Crit’Air va-t-elle disparaître à son tour ?

Cette vignette indique aux policiers le degré de pollution du véhicule. Dans certaines zones, en France, seuls certains véhicules ont le droit de circuler. Si vous circulez avec une voiture Crit’Air 4 dans une zone où seules les vignettes Crit’Air 1, 2 ou 3 sont autorisées, alors vous risquez une amende.

On peut s’attendre à ce qu’un fichier permette à la police une vérification rapide de la vignette sans avoir à la coller sur le pare-brise. Il n’y a en effet pas de raison que seule la vignette verte disparaisse. 

À lire Nouvelle taxe pour ces véhicules en 2024, les automobilistes concernés