Retraites en hausse : le montant de l’augmentation attendue au 1er janvier 2024

Pour lutter contre l'inflation, les retraités vont connaître une revalorisation des pensions. Mais cette hausse sera-t-elle à la hauteur ?

© Africadiligence.com - Retraites en hausse : le montant de l’augmentation attendue au 1er janvier 2024

Avec l’inflation qui fait gonfler les prix, de nombreux Français ont du mal à joindre les deux bouts. C’est notamment le cas des seniors qui ne peuvent compter que sur leur pension pour vivre. Le 1ᵉʳ novembre 2023, les retraités du secteur privé apprenaient avec bonheur qu’ils allaient bénéficier d’une revalorisation des retraites. 

Et ce n’est pas fini. En effet, Bruno Le Maire a annoncé une revalorisation de la pension de base pour le 1ᵉʳ janvier 2024. Cette hausse sera-t-elle à la hauteur des attentes ? Découvrez sur Africa Diligence les dernières informations.

Retraites complémentaires : une hausse importante #

Le 1ᵉʳ novembre 2023, les retraités du secteur privé vivaient une revalorisation importante de leur pension de retraite complémentaire. En effet, il s’agissait alors d’une hausse de 4,9%. Une belle réponse pour lutter contre l’inflation qui fait augmenter les prix.

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

Mais cette revalorisation concernait uniquement les pensionnaires du secteur privé. Cela correspond à près de 13 millions de retraités en France. 

Cependant, tous les seniors ne viennent pas du secteur privé. Par conséquent, tous ne cotisent pas auprès de l’Argic-Arrco. Quid des autres Français qui peinent à joindre les deux bouts, donc ? Bruno Le Maire s’est exprimé pour eux. Et une bonne nouvelle est au rendez-vous.

Une revalorisation des retraites #

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé une revalorisation de la retraite de base à hauteur de 5,2% au cours d’une interview en septembre dernier. Cette initiative vise à permettre aux seniors de redresser progressivement leur pouvoir d’achat.

Pour illustrer, un fonctionnaire qui touche une rémunération de 1 400 euros par mois bénéficiera d’une revalorisation d’environ 71,34 euros au 1ᵉʳ janvier, soit 20 euros de plus qu’un salarié ordinaire. Les écarts augmentent proportionnellement avec le montant des salaires.

À lire Retraite : 9 façons simples et efficaces pour obtenir des trimestres sans travailler plus

La revalorisation est donc très intéressante pour les retraités du secteur privé. Cependant, ils s’attendaient à connaître une réduction entre 0,4% et 0,8% entre 2024 et 2026.

Mais après discussion entre les partenaires patronaux et syndicaux de l’Argic-Arrco, le malus n’est finalement plus d’actualité. La suppression sera effective au 1ᵉʳ avril 2024. 

Une hausse pour l’ASPA ? #

Les retraités qui touchent l’ASPA se demandent quant à eux s’ils vont bénéficier d’une revalorisation. L’ASPA est l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées. Elle aide les seniors qui ont des revenus inférieurs à un certain seuil.

Évidemment, l’ASPA va également connaître une augmentation. On parle d’une revalorisation de 4,6% au 1ᵉʳ janvier 2024. Une hausse donc moins importante que pour la pension de base. Pour rappel, le montant de l’ASPA est de 961,08 euros. Si vous touchez 800 euros par mois, l’ASPA vous versera 161,08 euros pour atteindre ce montant.

À lire Retraite des femmes : 8 solutions pour optimiser le montant de votre retraite et vivre sereinement

Il est à noter que cette allocation est cumulable avec d’autres types de retraites, y compris les régimes de retraite complémentaire, la retraite de base de la Sécurité sociale, ainsi que les régimes de retraite des exploitants agricoles, des commerçants et des artisans.

Ce sont donc des bonnes nouvelles pour les seniors en France. Mais ces revalorisations successives nous indiquent qu’il est de plus en plus difficile de vivre décemment en France. Le pouvoir d’achat des Français est plus que jamais réduit. Et, aujourd’hui, les seniors ne peuvent plus vivre convenablement comme c’était le cas il y a quelques années.