Chèque énergie : tout savoir sur le montant, les conditions, la validité… en 2024

Le chèque énergie est une aide précieuse pour des millions de personnes. Mais faut-il faire des démarches pour le toucher ?

© Africadiligence.com - Chèque énergie : tout savoir sur le montant, les conditions, la validité… en 2024

Chaque année, l’État soutient les familles les plus modestes avec le Chèque Énergie. Ce dernier leur permet de payer une partie de la facture d’énergie. Mais ce n’est pas tout. En effet, c’est également un coup de pouce pour la réalisation de certains travaux de rénovation énergétique. 

À combien s’élève-t-il ? Quelles sont les démarches qu’il faut entreprendre pour en faire la demande ? Découvrons les conditions pour bénéficier de cette aide et la manière de l’utiliser.

Qui reçoit le chèque énergie ? #

En fonction de votre situation, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pourriez être éligible au chèque énergie. Pour rappel, son montant varie entre 48 et 277 euros. Le montant que vous recevez dépend de la composition de votre foyer et de vos revenus.

À lire Chèque énergie : un million de Français seront privés de l’aide cette année, les concernés

Pour déterminer votre éligibilité, vous devez évaluer la composition de votre foyer en « unité de consommation (UC) », connaître votre revenu fiscal de référence (RFR), puis diviser le RFR par le nombre d’UC. Si le résultat est inférieur à 11 000 euros par UC, votre foyer peut bénéficier de ce coup de pouce de l’État. 

En revanche, ce calcul vous permet de savoir si vous allez le recevoir. Sinon, vous n’avez aucune démarche à faire. En effet, l’administration fiscale se charge d’établir la liste des personnes qui répondent aux critères d’attribution. Cette liste est ensuite transmise à l’Agence de services et de paiement (ASP). C’est cette agence qui envoie ensuite le chèque énergie aux personnes concernées.

Comment utiliser le chèque énergie ? #

Le chèque énergie vous assiste dans le paiement de diverses dépenses. Mais toutes sont en lien avec les énergies. Ainsi, vous pouvez payer avec vos factures d’énergie, mais ce n’est pas tout. Il vous aide aussi lors d’un achat de combustible ou pour financer des travaux.

L’ASP expédie le chèque énergie par courrier une fois par an à votre domicile en avril. Il reste valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante à sa date d’émission, qui se trouve sur le chèque.

À lire Cette aide de 277 euros que tous les retraités peuvent réclamer à la retraite en 2024

Attention, le chèque énergie n’est pas encaissable auprès d’une banque. Tout simplement car il ne s’agit pas d’un chèque bancaire. Pour régler vos factures, vous pouvez le faire en ligne sur le site du chèque énergie en fournissant votre numéro de chèque, le code à gratter, ainsi que vos références client.

Alternativement, vous pouvez envoyer votre chèque énergie par courrier simple à votre fournisseur, avec une copie d’une facture récente ou d’un échéancier qui mentionne vos références client.

Une offre cumulable #

Par ailleurs, vous avez la possibilité de demander à votre fournisseur de déduire le montant du chèque énergie directement de votre facture. Vous pouvez faire cette demande en ligne sur le site du chèque énergie ou en cochant la case prévue à cet effet sur le chèque avant de le renvoyer par courrier simple à votre fournisseur.

Si le montant du chèque excède celui de votre prochaine facture, le surplus sera automatiquement déduit des factures ultérieures.

À lire Chèque énergie : les retraités sont-ils éligibles à cette aide financière ?

Enfin, il est important de noter que le chèque énergie est cumulable avec l’aide MaPrimeRénov’ et que tous les travaux de rénovation doivent être effectués par un professionnel certifié garant de l’environnement (RGE).