CAF : mauvaise nouvelle pour les allocataires, le montant de cette aide pourrait baisser en 2024

Cette réforme auprès de la Caf va sûrement décevoir de nombreux bénéficiaires de la prime d’activité. En effet, son montant risque de baisser.

© Africadiligence.com - CAF : mauvaise nouvelle pour les allocataires, le montant de cette aide pourrait baisser en 2024

La prime d’activité est une aide sociale de la Caf (Caisses d’allocations familiales) qui vise à soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs modestes. Elle concerne plus de 4,6 millions de personnes en France, qui touchent en moyenne 182 euros par mois. Mais cette aide pourrait baisser pour de nombreux allocataires à partir de janvier 2024.

Quelles sont les raisons et les conséquences de cette réforme ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

La prime d’activité : qu’est-ce que c’est ? #

La prime d’activité est un complément de revenu versé par les Caf aux travailleurs dont les ressources sont modestes. Elle se calcule en fonction des revenus d’activité du foyer, mais aussi des autres ressources (prestations sociales, pensions, etc.) et de la composition familiale.

À lire Les allocations de la CAF suspendues en mars, ce que vous devez faire pour les toucher

Les plafonds de ressources pour bénéficier de la prime d’activité varient d’un allocataire à l’autre. Ils sont à 1 935 euros net par mois au 1er avril 2023 pour une personne seule sans enfant. Et à 3 155 euros net par mois pour un couple avec un enfant, dont un seul conjoint travaille. Ces plafonds évoluent chaque année en fonction du SMIC.

Un nouveau calcul auprès de la Caf en 2024 #

La prime d’activité va baisser pour certains allocataires en 2024 à cause d’un changement de méthode de calcul. Il s’agit de l’apparition d’une nouvelle ligne sur les bulletins de paie : le montant net social.

Cette ligne, qui figure sur les fiches de paie depuis juillet 2023, indique le montant du salaire net après déduction des cotisations sociales. Et ce montant est celui d’avant déduction de l’impôt sur le revenu.

Elle inclut aussi des éléments de rémunération jamais pris en compte jusqu’à présent. On peut notamment citer les contributions des employeurs à la prévoyance, à la retraite supplémentaire, aux chèques vacances, aux frais de crèche, etc.

À lire CAF : ce changement que vous devez absolument faire pour ne pas perdre vos allocations

Ce changement a pour objectif de simplifier les démarches d’accès à la prime d’activité et au RSA. Ce qui, selon le gouvernement, harmonisera les bases de calcul des différentes prestations sociales. Ainsi, à partir de janvier 2024, les allocataires devront déclarer à la Caf leur montant net social. Donc ils ne devraient plus mentionner leur net à payer avant impôt sur le revenu, comme c’était le cas jusqu’à présent.

Le problème, c’est que le montant net social est en général plus élevé que le net à payer. Ce qui va par conséquent faire augmenter les ressources déclarées par les allocataires. Or, la prime d’activité est dégressive : plus les revenus sont élevés, plus la prime est faible. Il est donc clair que la prime d’activité va baisser une fois ce nouveau calcul appliqué.

CAF : l’impact sur le montant de la prime #

Le ministère des Solidarités n’a pas communiqué sur l’impact moyen de ce changement de calcul sur le montant de la prime d’activité. Mais la CFDT a enquêté auprès de ses adhérents. Comme le rapporte Ouest-France, la baisse pourrait être significative pour certains profils.

Le syndicat évoque l’exemple d’une agente d’accueil qui gagne 1 600 euros net par mois. Avec ce nouveau calcul de la CAF, elle risque de voir sa prime d’activité passer de 144 euros à 79 euros par mois. On note donc une perte de 65 euros.

À lire CAF : la mauvaise nouvelle est tombée pour tous les bénéficiaires des aides, méfiez-vous

Il y a aussi le cas d’un travailleur en CDD, qui touche 983 euros net par mois. Il va, quant à lui, perdre 34 euros de prime d’activité, passant de 214 euros à 180 euros par mois. La CGT confirme ces tendances, en soulignant que les travailleurs les plus précaires seront les plus touchés par cette réforme.

Étiquettes