Tout savoir sur le RSA en 2024 : le montant, les conditions d’éligibilité et les démarches

Le RSA connaîtra quelques changements pour 2024. Voici ceux que vous devez connaître pour en profiter !

© Africadiligence.com - Tout savoir sur le RSA en 2024 : le montant, les conditions d’éligibilité et les démarches

Le RSA ou Revenu de solidarité active fait partie des aides sociales les plus attendu au cours de l’année. Et pour cause, elle permet à de nombreux foyers français de compléter leur rentrée d’argent. Pour l’année 2024, l’Etat prévoit plusieurs changements. Quels sont ceux à connaître pour les bénéficiaires ? Voici tous les détails à prendre en compte !

RSA : Le montant en hausse pour 2024 ! #

L’année 2023 a été positive pour les allocataires de le RSA. En effet, ces derniers ont déjà profité d’une revalorisation il y a quelques mois. Une hausse à hauteur de 1,54% qui a permis de combattre l’inflation, bien que ce ne soit pas toujours suffisant. Ainsi, les bénéficiaires ont pu obtenir 607,75 euros pour une seule personne. Dans le cas d’un couple il sera de 911,63 euros.

Avec une personne à charge, le montant du RSA en 2023 s’élève à 911,62 euros. Avec deux ou trois personnes à charge, le montant est respectivement de 1093,95 euros et 1337,05 euros. On compte une majoration de 243,10 euros pour chaque personne en plus. Des montants qui pourraient encore changer dans les mois à venir !

À lire AAH : des bénéficiaires vont perdre 500 euros par mois, les Français concernés

Comme indiqué récemment, on revalorisera encore le RSA pour 2024. L’Etat prévoit une hausse de 4,6%. Cette dernière entrera en vigueur à partir du mois d’avril de l’année à venir. Et les bénéficiaires ne peuvent qu’en être heureux ! En effet, cela permettrait une fois de plus de renflouer les caisses de chacun.

Pour ce qui est du montant à proprement parler, les allocataires de le RSA devront patienter un peu pour avoir les détails. Il ne faut pas oublier que ce dernier dépend de nombreux détails.

Qu’en est-il des critères d’éligibilité ? #

Comme toute autre aide financière de l’Etat, le RSA revient aux foyers français répondant à certains critères. Ces derniers devront avant tout être résident permanent sur le territoire. En cas de déplacement dans d’autres pays, leur absence ne doit pas dépasser les 3 mois. Il est toutefois possible de continuer à toucher cette aide à condition de répondre aux demandes de la CAF.

D’un autre côté, le RSA ne concerne pas les étudiants ou stagiaires non payés au sein d’une entreprise. En effet, il faut que les bénéficiaires puissent justifier d’un certain revenu pour prétendre à cette aide sociale. Cette règle s’annule toutefois dans le cas d’un parent isolé.

À lire RSA : ce changement clé fin février que vous devez absolument connaître

Enfin, sachez que le RSA ne s’applique pas aux personnes en congé de maternité ou en disponibilité. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, cette aide ne concerne que les personnes en activité. La seule exception, inclut uniquement les parents isolés cette fois encore. Pour ce qui est de l’âge, il n’y a pas beaucoup de restriction à partir du moment où le bénéficiaire a plus de 25 ans.

RSA : Comment obtenir cette aide ? #

Maintenant que vous avez une idée de ce que représentera le RSA pour l’année 2024 et qui pourra en bénéficier, place aux démarches ! Nous sommes nombreux à ne pas profiter de ces aides financières. Afin d’obtenir cette dernière, vous devez vous rendre sur le site de la CAF ou de la caisse MSA.

Une fois que vous avez déterminé l’entité en charge de votre RSA, il faudra remplir le formulaire de demande. Cette dernière vous permettra de renseigner tous les détails de votre situation. C’est d’ailleurs à partir de là que l’Etat pourra déterminer le montant que vous toucherez !

Étiquettes