Prime exceptionnelle : le montant que vous recevrez jusqu’au 31 décembre 2023, les concernés

Des milliards de Français recevront une prime exceptionnelle à la fin de l'année. Il s'agit d'une aide venant de l'État !

© Africadiligence.com - Prime exceptionnelle : le montant que vous recevrez jusqu’au 31 décembre 2023, les concernés

Afin de faire face à la crise et à l’inflation, le gouvernement accorde une prime exceptionnelle à l’ensemble des foyers français. L’objectif est de les aider à augmenter leur pouvoir d’achat. Découvrez ces primes de fin d’année et assurez-vous de ne pas les manquer !

Prime exceptionnelle : Des allocations pour Noël #

Pour aider les Français en cette fin d’année, la CAF offre à des millions de Français une prime exceptionnelle de Noël. Cette aide leur permettra de faire face à leurs dépenses durant la période des fêtes.

Accordée par le gouvernement, la prime exceptionnelle de Noël marque les fêtes de fin d’année. Il s’agit d’une indemnité d’au moins 152,45 euros pour les personnes seules. Par contre, les couples avec un enfant reçoivent 228,67 euros. La situation est similaire pour les parents isolés qui bénéficient d’une allocation.

À lire Prime exceptionnelle de la CAF de 1 070,23 € : l’astuce pour l’obtenir facilement

Cette allocation passera à 274,41 euros pour un couple avec un enfant, ou un parent isolé avec deux enfants. En tout cas, le montant de la prime exceptionnelle de Noël dépend du nombre de personnes vivant sous le même toit. Ainsi, plus la famille est nombreuse, plus le montant est élevé.

Aucune démarche n’est nécessaire pour bénéficier de cette prime exceptionnelle de Noël. La CAF la verse automatiquement sur le compte de chaque allocataire. Cette année, les bénéficiaires de ce bonus de l’État seront donc nombreux. La CAF l’a distribué à la plupart des allocataires le 15 décembre de cette année 2023. Il existe néanmoins des exceptions qui ne la percevront qu’en début d’année 2024.

Une prime pour les salariés français #

Pour aider les travailleurs, le gouvernement encourage les entreprises à accorder une prime exceptionnelle. Les employeurs verseront donc celle-ci à tous les salariés. Cette fois-ci, il s’agit d’un substitut à la prime Macron.

En 2022, environ 4,1 milliards d’euros ont été répartis entre plus de 5 millions de salariés. En 2023, l’organisme a déjà effectué un premier versement de cette prime exceptionnelle pour les deux trimestres de l’année. Le paiement de la somme s’achèvera par contre ce 31 décembre.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

À cette occasion, la CAF accordera une exonération sur la prime exceptionnelle aux salariés dont le salaire n’excède pas 3 fois le Smic. Ainsi, l’organisme prendra en compte selon le revenu des 12 mois précédant le versement de la prime. En fait, on n’inclura pas leur bonus dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Nul doute, ils bénéficieront d’une exonération de cotisations sociales. On limitera toutefois celle-ci de 3 000 à 6 000 euros.

En outre, pour les salariés percevant un revenu égal ou supérieur à 3 fois le SMIC, l’exonération en est tout autre. Ainsi, on épargnera la prime exceptionnelle du paiement des cotisations salariales. Mais on l’exonérera également de cotisations sociales.

Prime exceptionnelle : Que dit la nouvelle loi sur le bonus des travailleurs? #

Les dirigeants ont officialisé une loi en vigueur le 1er décembre, facilitant le versement de cette prime exceptionnelle. Ainsi, ils paieront cette prime de partage de la valeur en deux fois au cours de l’année.

l’État a également prévu que la prime exceptionnelle demeure non imposable et exempte de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu. Cette disposition s’appliquera jusqu’en décembre 2026. Cependant, seules les entreprises de moins de 50 salariés concerneront les bénéficiaires rémunérés en dessous de 3 Smic.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux