[Africa Diligence] Au cœur de l’Afrique centrale, le Gabon a entrepris de valoriser son immense potentiel en ressources (humaines, naturelles et minières) à travers le plan « Gabon émergent ». Depuis, Libreville s’emploie à améliorer le climat des affaires avec la conviction forte que la transformation du Gabon passe par le monde de l’entreprise.

Un environnement propice aux affaires

Pour assurer son développement économique, le Gabon a mis en place un cadre juridique et fiscal favorable aux affaires. L’État gabonais, à travers sa charte des investissements, garantit à toute personne physique ou morale, la liberté d’entreprendre toute activité de production, de prestation de services ou de commerce quelle que soit sa nationalité. Cette charte offre aux investisseurs étrangers la faculté de rapatrier les capitaux investis et les bénéfices réalisés. De plus, la stabilité politique et sociale qu’il garantit et les infrastructures d’accueil proposées encouragent de nombreux investisseurs, tous secteurs confondus, à s’implanter au Gabon.

Dans le but de promouvoir un environnement propice aux affaires, le Gabon a procédé en 2010 à la création de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEX). Elle joue le rôle de catalyseur des opportunités. La création des entreprises dans le pays se fait auprès du Guichet unique aux formalités. Placé sous l’autorité de la direction de la facilitation et de l’assistance du Centre de Développement des Entreprises (CDE), l’objectif de ce guichet est de faciliter l’accomplissement des formalités administratives de création encore relativement laborieuse (7 procédures pour une durée de 50 jours d’après le rapport Doing Business 2015).

Néanmoins, le coût total de création (12,9% du revenu par habitant) est largement avantageux par rapport à la moyenne subsaharienne (56,2%). Destination d’affaires attractive, le Gabon enregistre une moyenne annuelle de 7 000 entreprises nouvellement créées d’après le CDE.

7 étapes pour créer son entreprise au Gabon

  1. Déposer le capital exigé par la loi dans une banque et retirer le certificat de dépôt
  2. Vérifier et réserver le nom de l’entreprise
  3. Rédiger et enregistrer les statuts de l’entreprise chez un notaire
  4. Déposer les documents à l’Agence de Promotion des Investissements
  5. Payer les frais et obtenir un reçu
  6. Publier l’avis de création de l’entreprise dans une revue juridique
  7. Inscrire les employés auprès des Autorités de sécurité sociale.

Un immense potentiel naturel à exploiter

Le sol, le sous-sol du bassin du Congo et le potentiel des pays limitrophes font du Gabon une zone très attractive pour la production agricole, l’extraction de minerais, la transformation de matières premières ou encore le tourisme (avec ses 13 parcs nationaux).

Le Gabon possède d’importants gisements minéraux et l’un des plus riches couvert forestier d’Afrique. Avec 3,7 milliards de barils de pétrole, 39 milliards de m3 de gaz naturel en réserve, de nombreux sites potentiels d’exploitation minérale (1 milliard de tonnes de fer ; 5,3 millions de tonnes de manganèse) et 1 million d’hectares de terres agricoles exploitables, le Gabon offre de nombreuses opportunités d’investissements. En outre, la forêt constitue un formidable atout économique pour le Gabon. Second potentiel forestier d’Afrique, le pays dispose de 12,5 millions d’hectares de forêt et d’un potentiel marchand qui est estimé à 400 millions de m3.

Un emplacement stratégique en Afrique

Situé au cœur de l’Afrique avec une ouverture sur la façade atlantique, le Gabon est une porte d’entrée de choix sur les marchés africains. Membre de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) et de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), le pays du président Ali Bongo Ondimba offre aux entreprises et investisseurs l’accès à un marché sous-régional de plus de 250 millions de consommateurs.

(Avec Knowdys Database, BM, Gaboninvest et CDEgabon)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici