[Africa Diligence] Certifiés le 19 avril 2019, à Dakar, par le Centre Africain de Veille et Intelligence Economique (CAVIE), les 12 participants à la session VIMA III ont été reliés à savant Cheikh Anta Diop. Un lien établi par le communicateur Mamadou Lamine Diatta issu de la promotion Duala Manga Bell au Cameroun.

DISCOURS DE MAMADOU LAMINE DIATTA

Monsieur le Président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE), M Guy GWETH,

Mesdames, Messieurs, chers récipiendaires et membres de la promotion Cheikh Anta DIOP du CAVIE ;

Vous êtes désormais de jeunes membres du CAVIE et c’est très important pour la suite de votre carrière professionnelle.

Je voudrais souligner d’abord l’honneur qui m’échoit aujourd’hui de m’adresser à cette auguste assemblée, au nom de la Promotion Rudolph DOUALA MANGA BELL du CAVIE à laquelle j’appartiens.

Chers frères et sœurs de la Promotion Cheikh Anta DIOP, votre illustre parrain devrait bien vous inspirer pour avoir, toute sa vie durant, incarné un modèle qui a toujours cru en ce continent, aujourd’hui considéré comme l’avenir du monde en termes de potentiel économique et socio-culturel.

Il y’a incontestablement un lien étroit entre le sens aigu de l’anticipation et de la prospective que votre parrain Cheikh ANTA DIOP a toujours développé et les valeurs cardinales du CAVIE.

Ce Centre, faut-il le rappeler, ne cesse de promouvoir l’agilité dans la quête de l’information stratégique, pour une Afrique debout et compétitive dans un environnement international marqué par ce que d’éminents penseurs appellent la guerre économique.

Cheikh Anta DIOP est né en 1923 à Thieytou, un village situé à 29 kilomètres de Bambey, dans le centre-ouest du Sénégal.

A la fois physicien, paléontologue, historien, anthropologue et linguiste, l’homme fascinait son monde par cette multidisciplinarité qui l’a très tôt distingué des autres.

Cheikh Anta DIOP a fait montre d’un courage extraordinaire pour imposer avec intelligence ses idées novatrices et révolutionnaires.

C’est dans un contexte singulièrement hostile et à la limite obscurantiste qu’il est conduit à remettre en cause, par une investigation scientifique méthodique, les fondements de la culture occidentale relatifs à la genèse de l’HUMANITE et de la civilisation.

La renaissance de l’Afrique, qui implique la restauration de la conscience historique, lui apparait alors comme une tâche incontournable à laquelle il consacrera toute sa vie.

Cheikh Anta DIOP confirmait ainsi le fameux viatique de Frantz FANON qui disait : « Chaque génération doit découvrir sa mission, la remplir ou la trahir.

Votre parrain n’a pas trahi sa mission et nous avons l’intime conviction que vous tenterez de suivre vaillamment ses pas car la démarche adoptée par l’Intelligence économique est de loin assez proche des méthodes éprouvées d’investigation qu’utilisait avec panache votre éminent parrain.

Cheikh Anta DIOP a réussi à déconstruire l’image d’une Afrique qui selon plusieurs penseurs, n’aurait pas joué un rôle majeur dans l’Histoire.

Il a ainsi démontré avec brio que l’Afrique est le berceau de l’humanité et prouvé par là même le légendaire bouillonnement intellectuel de ce continent à travers le rayonnement de la vieille civilisation égyptienne.

Le CAVIE auquel vous appartenez, s’inscrit aussi dans cette même dynamique de propulser le continent dans une perspective de compétitivité et d’anticipation dans la réflexion stratégique.

Cheikh Anta DIOP, pharaon su savoir et refondateur de l’Histoire du continent, a assurément fait de l’Intelligence économique avant l’heure.

C’était un visionnaire, il était dans la prospective.

Il s’est posé la question de savoir comment élaborer une véritable stratégie de développement de l’Afrique avec comme leviers l’éducation, la santé, la défense, l’énergie, la recherche, l’industrie, la culture, le sport …

Il a par la suite apporté des réponses pertinentes en prouvant que l’Afrique peut devenir un centre d’initiatives et de décisions scientifiques au lieu de croire qu’elle est condamnée à rester l’appendice voire le champ d’expansion économique des pays développés.

Monsieur, le Président du CAVIE,

Mesdames, Messieurs chers frères et sœurs, tout nouveaux certifiés du CAVIE

Vous êtes désormais des spécialistes de la collecte, du traitement et de la diffusion sécurisée du renseignement économique.

Par conséquent, nous sommes persuadés que vous vous êtes bien imprégnés de cet état d’esprit qui doit vous habiter dans votre quête légitime de l’excellence.

La défense de vos entreprises, l’attaque, l’influence, le hard, le soft et le smart power ne doivent plus être de vains mots pour vous.

L’Afrique, notre cher continent dont le décollage économique tenait à cœur votre parrain, reste encore une proie du système international.

Nous nous réjouissons de votre pragmatisme pour avoir mesuré les enjeux d’un renforcement de vos capacités techniques afin de participer à la noble opération de changement de paradigme.

Maintenant, vous êtes formés pour apporter valablement des Outils d’aide à la prise de décision au sein de vos entreprises respectives.

Vous faites partie de cette masse critique dont l’Afrique a besoin pour décoller et s’imposer dans cet environnement de guerre économique. Vous devez en être fiers car vous faites partie des initiés de la veille stratégique et de l’Intelligence économique.

Partant de là, vous allez apporter de la valeur ajoutée car vous serez capables de produire de la connaissance.

Ce qui n’est pas le plus mal d’autant que le renseignement est un métier de seigneurs pour paraphraser le Chancelier Otto Von Bismarck.

Chers Certifiés CAVIE, « The Sky is the limit », autrement dit, rien n’est impossible. Nous vous prions d’en faire votre bréviaire car l’Afrique doit faire entendre sa voix dans le concert des nations.

Je vous remercie de votre aimable attention

Mamadou Lamine Diatta a été décoré du Mérite du CAVIE par le Président du CAVIE, monsieur Guy Gweth, le 30 avril 2019, au King Fadh Palace de Dakar, lors des états généraux de l’intelligence économique africaine.

Discours prononcé le 19 avril 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici