[Africa Diligence] Lancée en 2018 par Guy Gweth, président exécutif du CAVIE, à la faveur du 3ème anniversaire du Centre, la Journée Africaine de l’Intelligence Economique (JAIE), 2è éd., sera célébrée à Yaoundé le 3 août 2019. Une occasion privilégiée de soumettre les résolutions des états généraux de Dakar aux parties prenantes et de distinguer les acteurs locaux les plus compétitifs.

A la fin du 2è semestre 2018, le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) chiffrait à 86% le nombre d’Etats, dans le monde, dotés d’une stratégie documentée de conquête des marchés africains. Les sources dûment analysées révèlent des approches, certes variables, mais qui s’appuient principalement sur cinq piliers : le militaire, la diplomatie, les entreprises, la culture et l’aide humanitaire.

Au-delà des statistiques économiques et démographiques, au-delà de l’embellie notable du climat des affaires sur l’ensemble du continent et de l’effet extraordinaire des technologies de l’information, ce pourcentage de 86% renforce l’idée que « l’Afrique est la nouvelle frontière du développement mondial ». Il alerte également sur les affrontements multiformes dont le continent est et/ou sera le terrain.

Mais comment se prépare-t-on à absorber tant d’attention, tant de concurrents, pour les sélectionner, retenir les meilleurs et les transformer en opportunités, sans brader les patrimoines nationaux africains, ni oublier de partir soi-même à la conquête ? « Etat d’esprit, processus et dispositif de questionnement, de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion sécurisée de l’information utile à la prise de décisions économiques », l’intelligence économique aide à relever un tel challenge.

Créé le 03 août 2015 à Yaoundé, au Cameroun, le CAVIE s’est fixé pour objectif stratégique de contribuer, grâce à l’intelligence économique, à la compétitivité des acteurs africains confrontés à cet afflux massif d’attentions. La réalisation de cette mission passe principalement par la production de connaissances, la sensibilisation, la formation, la mise en place des dispositifs de veille et le conseil aux décideurs.

L’apothéose des trois premières années d’activités du CAVIE a été l’organisation, les 29-30 avril 2019, des Etats Généraux de l’Intelligence Economique Africaine (EGIEA) au King Fadh Palace Hotels de Dakar, en République du Sénégal. Pendant 48 heures, les délégations parties des quatre coins du continent ont planché sur les besoins en informations des organisations africaines et les réponses pratiques à y apporter en fonction de l’histoire, de la trajectoire et des défis du continent africain.

Ce sont les résolutions tirées des EGIEA, assorties de modalités pratiques de mise en œuvre, que le CAVIE va présenter, tour à tour, aux pouvoirs publics, aux entreprises, aux ONG, aux grandes écoles et aux diplomates africains à l’occasion de la seconde édition de la Journée Africaine de l’Intelligence Economique (JAIE). Le Centre va ensuite distinguer les acteurs les plus compétitifs devant la presse internationale.

Célébrée le 03 août, à Yaoundé au Cameroun, sur le thème « Des victoires à portée de main », la JAIE2019 se positionne comme un moment d’échanges préalable à l’action commune, chacun dans son couloir, au profit d’une Afrique plus compétitive.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici