[Africa Diligence] Les relations d’amitié et de fraternité qui unissent la Côte d’Ivoire au Cameroun ont connu un sérieux coup d’accélérateur, le 21 novembre 2018, avec la remise officielle de l’exequatur à Mamoudou Fadil par le gouverneur de la région du Littoral. Le capitaine d’industrie camerounais est ainsi devenu consul honoraire de la république sœur de Côte d’Ivoire à Douala.

C’est dans la salle des actes des services du gouverneur de la région du Littoral camerounais qu’a eu lieu la remise officielle de l’exequatur à monsieur Mamoudou Fadil, le tout nouveau consul honoraire de la république de la Côte d’Ivoire à Douala. La cérémonie solennelle a été présidée par monsieur le gouverneur de la région, Dieudonné Ivaha Diboua, qu’entouraient ses plus proches collaborateurs, ainsi que des invités spéciaux tels que le Lamido de Ngaoundéré, Mohamadou Hayatou Issa, les Majestés Abdoul Naccir Catche et Adamou Housseini Labbo II.

Rappelant les liens d’amitié et de coopération qui unissent les deux peuples frères du Cameroun et de Côte d’Ivoire, le gouverneur de Littoral a rappelé la forte relation qui existe entre les deux pays : « des rapports familiaux car l’un des nôtres, Samuel Eto’o fils a une épouse originaire de Côte d’Ivoire », a-t-il souligné. L’hôte du jour en a également profité pour féliciter chaleureusement les Eléphants de Côte d’Ivoire pour leur remarquable qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football qui se tiendra au pays de Roger Milla en 2019.  Il a, par ailleurs, invité le nouveau consul honoraire à travailler en étroite collaboration avec son supérieur hiérarchique et à veiller au respect et à l’application des lois en vigueur au Cameroun.

Le statut international des consuls est fixé par la convention de Vienne de 1963 sur les relations consulaires. L’établissement de relations consulaires entre deux Etats se fait par consentement mutuel. En l’occurrence, le consul honoraire a été nommé, après accord des autorités du pays représenté et du pays de résidence, par le chef de poste consulaire qu’il assistera, conseillera et représentera désormais. Il peut, le cas échéant, se voir confier certaines compétences administratives. C’est ainsi qu’il peut, par exemple, porter assistance aux ressortissants ivoiriens au Cameroun.

Aministrateur de la société Nouvelle des Cocotiers, compagnie propriétaire du Pullman Douala, le nouveau consul honoraire de la république de Côte d’Ivoire au Cameroun est aussi président de Business Investment Holding, entité qui comprend International Trading Company (INTRACO), Global Media Technologies (GMT), SCI-HAIROU BARKA et New Press Multimedia Concept (NPMC). Mamoudou Fadil siège au bureau d’honneur du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE).

Awa Diallo

1 COMMENTAIRE

  1. Cest un excellent manager qui sait developper en chaque employé un sentiment réel d’appartenance à l’entreprise et un climat social pour une franche cohésion sociale. Cest simplement le fruit d’un bon rendu :la vrai magie Cest le travail. NOUS SAVONS TOUJOURS COMPTER SUR VOTRE MAGNANIMITÉ ET VOTRE DÉVOUEMENT POUR L’INTÉRÊT COMMUN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici