(Africa Diligence) C’est la dernière offensive en date de la diplomatie économique turque en Afrique centrale. Par la voix de son ambassadeur, Ankara propose de construire un aéroport futuriste au Cameroun pour « contribuer au développement et à l’industrialisation du pays ». Une offre soumise à condition: l’entrée en scène de l’entreprise turque MNG Holding.

Accompagné d’opérateurs économiques turcs dont le vice-président de MNG Holding, entreprise qui a construit le troisième aéroport d’Istanbul, la capitale turque, le chef de la diplomatie turque au Cameroun a réitéré l’engagement pris il y a quelques mois plus tôt par les autorités d’Ankara. « Je voudrais rappeler que nous avons été reçus par le chef de l’Etat Paul Biya et que nous avions abordé la question de la réalisation de certaines infrastructures au Cameroun. A l’époque on avait parlé de la construction d’un barrage et d’un aéroport. Aujourd’hui, nous avons le groupe MNG qui vient proposer un projet de construction d’un aéroport », a-t-il déclaré.

En réponse, le ministre camerounais des Transports a assuré que toute la diligence nécessaire pour le traitement de ce dossier. « Nous allons constituer un groupe de travail avec tous les acteurs impliqués dans le transport aérien afin de savoir ce qu’il faut faire », a assuré le ministre Robert Nkili. Bien que le lieu de cette « place aéroportuaire futuriste » n’ait pas encore été révélé officiellement, les analystes d’Africa Diligence ont de sérieuses raisons de penser que l’heureuse élue sera Douala.

Depuis 2003, date d’arrivée de Recep Erdogan au poste de Premier ministre, la diplomatie économique turque est particulièrement offensive en Afrique. En janvier 2013, Erdogan s’est fixé pour objectif d’atteindre un volume d’échanges de 50 milliards USD avec l’Afrique avant fin 2015. Poussées par les associations de puissants hommes d’affaires – les Tigres anatoliens – originaires de la partie asiatique du pays, les entreprises turques mélangent les valeurs du libéralisme économique à un conservatisme social basé sur la promotion de l’Islam. Si leurs secteurs de prédiction restent l’énergie, le BTP et les biens d’équipement, Turkish Airlines apparaît comme leur porte étendard au sud du Sahara.

(Avec APA, Mintrans et Knowdys Database)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici