Une appli pour bouter la xénophobie hors d’Afrique du Sud

[Africa Diligence] La Communauté des TIC n’a pas tardé à réagir face à la xénophobie qui s’empare du pays de Nelson Mandela. A la six-quatre-deux, Pretoria a lancé « We are Africa », une application mobile gratuite. Son but: soutenir le gouvernement dans ses efforts contre les attaques perpétrées à l’endroit des étrangers présents sur le territoire national.

Lancé ce vendredi à Pretoria, l’application mobile “We are Africa” vise à fournir une plateforme pour permettre aux sud-africains de montrer leur soutien pour la campagne contre les attaques xénophobes. Selon le Ministère, l’application est téléchargeable gratuitement et permet aux utilisateurs d’accéder à deux fonctionnalités clés.

La première fonction permet aux utilisateurs d’un appareil compatible avec Internet de manifester leur appui à la campagne “We are Africa”.  « L’application capturera automatiquement la localisation géographique de la personne, ce qui permettra une analyse de dispositions et de modèles basés sur l’espace, permettant ainsi la prise de décision. […] L’application donnera aux utilisateurs le choix de fournir leurs détails démographiques, comme le genre, le groupe d’âge, la race…, sans révéler leur identité » indique le département ministériel.

Deuxièmement, l’utilisateur pourra rapporter tout incident ou incident potentiel de violence ou d’incitation à la violence. Le ministère a indiqué que cela se fera presqu’en temps réel et pourrait permettre à toute autorité compétente comme de la SAPS, la police sud-africaine, ou de la Metro Police de répondre aussi vite que possible pour empêcher l’incident de se produire ou d’appliquer la loi quand il s’est déjà produit.

Deux des développeurs de l’application mobile “We are Africa” viennent de l’Angola et de la République Démocratique du Congo à savoir respectivement Tchisseke Vicente et Herve Ntubi.

S’exprimant lors du lancement, la Ministre Pandor a indiqué que l’application mobile a été développée par Mobile Laboratory (m-Lab), une initiative de développement d’application mobile dédié, rattachée au Ministère et basé à l’Innovation Hub à Pretoria.

Le Hub et le CSIR Meraka Institute incubent des jeunes entrepreneurs dans l’espace d’application mobile. «  L’application est un bel exemple du talent et de la passion que les jeunes de l’Afrique du Sud ont pour la création de solutions qui répondent à nos besoins quotidiens et sur la manière dont ils collaborent en tant que citoyens de l’Afrique »,  a indiqué la ministre Pandor.

La première version de l’application peut être accessible avec tout appareil connectable à Internet – tel que les PCs, les ordinateurs portables, les tablettes et les téléphones portables. L’application sera disponible dans les boutiques Android, Apple et Windows dans les tous prochains jours.

(Avec SANews et Knowdys Database)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.