Le Gabon à la conquête de l’autosuffisance alimentaire (Livre)

[Africa Diligence] Attendu le 28 février 2016 sous la plume de Guy Gweth, fondateur de Knowdys Consulting Group, préface de Henri Claude Oyima, PDG du groupe BGFIBank, « Le Gabon à la conquête de l’autosuffisance alimentaire » raconte l’aventure homérique de 50 étudiants de BBS School of Management dans la plus grande étude du marché agroalimentaire jamais réalisée dans le pays. C’est aussi le récit d’un projet d’État.

C’est l’histoire d’une expérience inédite en terre gabonaise. Pendant 53 jours, cinquante jeunes étudiants de l’école BBS de Libreville se sont vus confiés la lourde mission de réfléchir à l’avenir alimentaire de leur pays. Munis de plusieurs questionnaires, sous une « pluie torrentielle » ou le « soleil ardent », ils ont vaincu leur timidité, essuyé des refus et des affronts, sillonné des sols hostiles, fait face aux lourdeurs des institutions administratives ou aux sarcasmes de certaines entreprises privées.  Ils se sont parfois égarés, mais n’ont jamais douté de leurs capacités à dépasser les obstacles qui se présentaient à eux. Leur force ? L’esprit de groupe et de cohésion, mais aussi et surtout : la certitude de participer à une cause juste.

À l’horizon 2025, le Gabon ambitionne d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Une étude d’ampleur nationale a été commandée pour atteindre cet objectif. Mais plutôt que de spéculer, d’échafauder de grandes théories sur le comment et le pourquoi, Knowdys Consulting Group a entrepris de réaliser une étude de terrain à grande échelle dans 53 localités recouvrant les 9 provinces du pays.

Rares sont les études nationales qui bénéficient d’un tel souci d’analyse, de justesse et de pragmatisme. Sans préjugés, les équipes de Knowdys se sont mis au service des acteurs clefs du développement au Gabon. C’est pris dans les filets des pêcheurs de Lambaréné, ensevelis jusqu’à la taille dans les marécages et les eaux usées de Port-Gentil ou de Cap Lopez, que les étudiants-enquêteurs sont partis puiser la pertinence de leurs recherches.

Que ressort-il de ces investigations menées jusque dans les forêts en plein milieu des fêtes de fin d’année ? Une matière riche, vivante, ponctuée de récits de vie et d’anecdotes saisissantes ou poignantes. Les Gabonais qui travaillent la terre pour nourrir leur nation sont des hommes et des femmes courageux qui affrontent de dures réalités quotidiennes : l’absence de routes, d’outils ou de formations adaptées, la volatilité des prix sur le marché mais aussi la concurrence des produits agricoles importés à bas coût.

Pour autant, il n’est pas permis de désespérer. Face à la chute des cours du pétrole, l’agriculture, et plus largement l’autosuffisance alimentaire, demeure un des facteurs clefs du développement du pays. Au-delà de l’étude clinique, l’enquête de Knowdys Consulting Group offre des perspectives encourageantes pour soutenir le développement agricole du Gabon, comme le développement des technologies pour assurer un suivi drastique des productions vivrières et agricoles, la mise en place de labels certifiés ou la spécialisation des domaines, pour ne citer que ces trois exemples.

À tous ceux qui doutent de l’émergence agricole du Gabon, on ne peut que recommander la lecture de cet ouvrage sans pareil. Certes, pour le moment, il ne s’agit que de recommandations couchées sur du papier. Mais nul doute que, placées entre de bonnes mains, celle de l’Etat gabonais, des investisseurs et entrepreneurs, il constituera une base solide et juste pour bâtir les fondements d’une autosuffisance alimentaire à l’horizon 2025.

La Rédaction

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.