Investir au Cameroun : le décryptage de Guy Gweth sur Africa24

[Africa Diligence] Vendre la destination Cameroun, sans complexe, sans compromis, et sans complaisance ? C’est possible. Fondateur de Knowdys Consulting Group, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique tempère les assurances des autorités et modère les doutes des investisseurs sur le plateau d’Africa24.

Au fil des ans, son rôle de prescripteur indépendant auprès des opérateurs économiques internationaux désireux d’investir en Afrique subsaharienne l’ont rendu incontournable aux yeux des décideurs politiques africains. A l’occasion de la Conférence économique de Yaoundé (du 17 au 19 mai 2016), Guy Gweth interviendra sur la plateau d’Africa 24, le 18 mai, à partir de 19 :30 GMT, en direct de la capitale camerounaise. Une exclusivité.

La posture constante du président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) tient en une double exhortation. Primo, les autorités politiques locales doivent quitter leurs lunettes roses et grimper sur le toit du monde pour saisir tous les contours de la guerre économique en cours. Deuxio, les investisseurs internationaux doivent établir le distinguo entre risque perçu risque réel afin de s’engager en bonus pater familias.

Au cours de cette édition spéciale de la chaine panafricaine Africa 24, le fondateur de Knowdys Consulting Group interviendra également sur les enjeux des partenariats public-privé (PPP) et le poids de la dette dans la balance de l’émergence économique du Cameroun.

La Rédaction (avec Africa24)

This Post Has 0 Comments

  1. Monsieur Guy Gweth

    Lorsque vous serez sur le plateau d’AFRICA 24, voudriez-vous, s’il vous plait dire un mot sur la nécessité de développer une protection du consommateur au Cameroun? il me semble qu’il s’agit-là de l’un des laisser-pour-compte de l’ensemble des enjeux d’investissement. Toutes les initiatives de création d’entreprise ont un seul but: proposer un produit ou un service en vue d’attirer et retenir une clientèle. Le consommateur, type de clientèle numériquement forte, est le première destinataire de nombre de produits et services du secteur industriel. Je parie que, pendant ces deux grands jours de conférence à Yaoundé, personne n’aura un regard dans sa direction. Je compte sur vous pour rectifier le tir.

    MERCI INFINIMENT POUR TOUTE VOTRE COMMUNICATION SUR africadiligence letter.

Leave a Reply to Anonymous Cancel reply