(Africa Diligence) La troisième édition du New York Forum Africa (NYFA) aura lieu du 23 au 25 mai prochain à Libreville au Gabon, sur le thème « La transformation d’un continent ». Cette nouvelle rencontre du NYFA mettra l’accent sur le développement de l’agroalimentaire, la transformation locale des ressources naturelles, et les attentes des jeunes dans le processus de développement du continent.

Le NYFA regroupera plus de 1500 participants, dont des grandes figures de la planète. « Des prix Nobel de la paix, des responsables d’institutions internationales, des économistes, des chercheurs, des stars du sport ainsi que les hommes des médias ont déjà confirmé leur participation à ce Forum » indique Richard Attias, promoteur de cette rencontre.

Placée sous le signe de la transformation et du changement, cette 3ème édition fera la part belle à la jeunesse (sur l’ensemble de participants, 40 % sont des jeunes âgés de moins de 30 ans) avec le lancement du premier « African Citizen Summit », un cadre d’échanges destiné à discuter des attentes des jeunes africains dans le processus de développement du continent.

Il s’agira à cette occasion entre autres, de rendre public les résultats de la première étude panafricaine consacrée aux jeunes réalisée dans plusieurs pays. Les jeunes présents à ce sommet auront un dialogue direct avec certains chefs d’Etat ayant confirmé leur participation. Il s’agira aussi de donner la parole aux jeunes, afin de comprendre les difficultés qui sont les leurs en matière de formation, de recherche d’emploi, d’initiative de création d’entreprises.

Pour Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise, « plus aucun pays africain ne devrait, d’ici 2020, exporter de matières premières n’ayant subi une première transformation locale ». Le NYFA édition 2014, offrira un cadre d’échanges d’expériences dont les conclusions permettront d’élaborer une feuille de route du développement d’industries de transformation de matières premières.

Les ateliers et débats sur la transformation de l’Afrique s’intéresseront également au capital humain du continent, à la connectivité en innovation numérique, à l’emploi, à l’agroalimentaire, ainsi qu’au principe de citoyenneté des africains.

Le NYFA 2014 s’efforcera donc d’aborder les moyens de libérer la compétitivité des économies africaines, à travers la mise en place de chaînes de valeur autour de la transformation des ressources naturelles du continent.

La rédaction (avec Gabon Eco et Afrique Infos)

1 COMMENTAIRE

  1. ce type d’initiative a pour objectif de promouvoir un veritable marketing economique sur les atouts que regorgent le continent africain notamment de ses resources plurielles ;miniers,agricoles,touristiques,humaines,car pour bouster ce potentiel il faudrat au prealable qu’il soit connu bravo le gabon qui a travers cette initiative honore l’afrique centrale qui est tres en retard comparativement aux autres a savoir l’afrique de l’ouest, du nord du sud,austral.Le rwanda qui revient de guerre civil est en train de s’imposer comme une veritable force economique et fait parler de lui aux usa et le cameroun alors?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici