[Africa Diligence] Avec l’avènement du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE), l’Afrique cesse de jouer en défense. C’est elle qui part à l’assaut d’elle-même et des marchés étrangers. Jamais une organisation, soutenue par les entreprises du continent, n’avait porté une telle ambition. On n’arrête pas une vague avec les mains.

Outre la doctrine et les pratiques de la véritable intelligence économique africaine, le site, édité en anglais et en français, présentera les résultats de sa veille des secteurs stratégiques de l’économie africaine, mettra en lumière les stratégies concurrentes et incitera les entreprises africaines à partir à la conquête des marchés internationaux grâce à des informations à haute valeur ajoutée. Alertes, notes, rapports d’enquête, monographies et formations seront régulièrement délivrées au profit des entreprises et autres organisations donatrices.

Le site du CAVIE ne sera cependant pas bien vu de tous. En effet, sa base de données des professionnels de l’intelligence économique et son fichier des clients indélicats permettront aux entreprises et aux Etats d’obtenir la situation réelle de chaque cible sur simple demande.

L’agrément du CAVIE, délivré après examen aux candidats individuels, achèvera de distinguer les experts des usurpateurs, permettant ainsi d’identifier, de structurer, d’animer et de promouvoir la communauté africaine de l’intelligence économique et stratégique.

Obsédé par l’Afrique qui gagne, le CAVIE sera « le cœur de l’Afrique conquérante », mais aussi la cible des attaques ennemies. Conscient du danger qu’il représente pour ceux qui abusent du continent noir, le CAVIE a anticipé les tentatives de déstabilisation, jusqu’aux scénarii catastrophes, et blindé sa légitimité par l’indiscutable compétence de ses équipes et sa capacité exceptionnelle à rassembler les experts de l’ensemble du continent et de sa diaspora.

Il y a fort à parier que l’esprit conquérant et surtout les normes de qualité mises en place et appliquées par le CAVIE inspireront les organisations étrangères qui arrivent en Afrique, comme jadis, en donneuses de leçon. Avec ce Centre, le maître est un élève comme les autres.

En plus des Etats et des grandes entreprises actives en Afrique, le CAVIE bénéficiera notamment de l’appui de l’Union africaine, du NEPAD, de la Banque africaine de développement, ainsi que des stars du sport et des arts, au titre de généreux donateurs.

La mise en ligne du site du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique sera officiellement annoncée sur africadiligence.fr et l’ensemble des réseaux partenaires.

La Rédaction (avec le CAVIE)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici