[Africa Diligence] Pour renforcer Lomé dans la sélection et le profiling des investisseurs intéressés par le Plan National de Développement (PND 2018-2022), le président du CAVIE a été reçu à la Présidence de la République, puis par le directeur général de Togo Invest et par le vice-président de la BIDC.

Parallèlement à la triple formation en intelligence économique et marchés africains (VIMA), Influence de la décision publique en Afrique (IDPA) et Intelligence économique et due diligence (IEDDA) qu’il dispensait à Lomé, du 14 au 23 Octobre 2019, Guy Gweth a été reçu en audience à la Présidence de la République, chez Togo Invest et à la Banque d’Investissements et de Développement de la CEDEAO (BIDC).

Au palais présidentiel où il a été accueilli par les experts en charge du climat des affaires, tout comme chez Togo Invest où il a été reçu en audience par le directeur général, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) a exposé la triple approche défense-attaque-influence qui permet aux Africains d’affronter la compétition mondiale et d’en tirer le meilleur, en toute indépendance.

Au siège de la BIDC où il a été invité par Abdoulaye Fall, vice-président en charge des opérations, Guy Gweth et son interlocuteur ont exploré les synergies possibles entre la Banque sous-régionale et l’association panafricaine en vue de renforcer la compétitivité des acteurs économiques africains par les Africains et pour l’Afrique. Les résultats de ce fructueux entretien devraient être palpables dès le SAPAQ2019.

Pour chacune de ces visites de haut niveau, le président du CAVIE était accompagné par les représentants résidents de CAVIE Togo et/ou de CAVIE Bénin. Ces différentes rencontres, faut-il le rappeler, se déroulaient également dans la perspective du Salon Africain des Partenariats d’Affaires Qualifiés (SAPAQ) qu’organise le Centre les 28-29 Novembre 2019, au siège international d’Ecobank, dans la capitale togolaise.

Conseil stratégique de plusieurs institutions majeures telles que le Groupement Inter-Patronal du Cameroun, le CAVIE est devenu, en quatre ans, l’allié privilégié des organisations africaines soucieuses de protéger leur marché et d’accroître leur compétitivité. Il en va ainsi de : la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, la Présidence de la République du Togo, le Ministère des affaires étrangères de Tunisie, le Ministère des affaires étrangères du Bénin, le Ministère de la planification du développement et de la coopération du Togo, la Chambre de Commerce du Burkina, la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Togo, le Contrôle Supérieur de l’Etat du Cameroun, Togo Invest, le CADERT, Barry Callebaut, ENEO, MARSA Maroc, CAMRAIL, Togocel, Orange Burkina, la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, la Société Nationale des Pétroles du Congo, Chanas Assurances, le Crédit Foncier du Cameroun et plusieurs cabinets d’Avocats d’affaires internationaux.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici