[Africa Diligence] « L’Éducation et la recherche de connaissances ne s’arrêtent qu’au pied de notre tombe », scandait Haile Sellasie I. Sara Teklu en a fait son leitmotiv. Maîtrise en sciences linguistiques, prof de français, pâtissière, elle touche à tout ou presque, et sans arrêt. Pour elle, les difficultés ne sont pas des problèmes, mais des sources de solutions. Appliquée à l’Afrique, cette philosophie donne des résultats inattendus in #moiPrésident.

D’origine éthiopienne, Sara Teklu est née à Djibouti. Très tôt, elle quitte sa ville natale pour regagner la Mère-Patrie, l’Éthiopie. Elle fait ses études primaires et secondaires au Lycée franco-éthiopien Guebre-Mariam, une école française dans laquelle la langue de Molière est enseignée comme une matière secondaire. Dans sa quête de connaissances, l’Ethiopienne poursuit ses études supérieures en Sciences de Gestion à l’Université d’Addis-Abeba, en collaboration avec l’Université française de Poitiers.

En 2014, Sara Teklu peut enfin savourer son Certificat d’Aptitude Professionnelle dans l’Enseignement du Français Langue Étrangère (CAPEFLE). La même année, elle ouvre une pâtisserie/chocolaterie avec deux amis, accédant ainsi à sa quête. « J’ai pu réaliser l’un de mes rêves en épargnant de l’argent pendant cinq ans », confie-t-elle in #MoiPresident, avant de délivrer son incroyable vision de l’émergence africaine. Une analyse étonnante de fraîcheur.

Artistes, avocats, politiques, universitaires, entrepreneurs, écrivains, journalistes, les jeunes leaders africains de l’édition 2015 de #MoiPresident ont été rigoureusement sélectionnés par Africa Diligence en raison de leur leadership et de la traçabilité de leur parcours exceptionnel. Ressortissants de 26 pays, ils ont l’ambition et le pouvoir de changer le monde en contribuant à l’émergence de l’Afrique. Le livre #MoiPresident est à paraître le 1er décembre 2015.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici