[Africa Diligence] La Tribune Afrique, n° 171 janvier-février 2019, consacre une pleine page à l’expertise du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) dans son dossier Cyberdéfense. Le n°1 du Centre y parle de la sécurité numérique des entreprises africaines face au crime organisé.

 Identifiée au milieu des années 2000, l’african connection a muté. Désormais, elle cible les entreprises avec une ingénierie en innovation constante. Devant les risques induits par la numérisation progressive de leur patrimoine informationnel, les décideurs africains doivent agir vite. Et intelligemment, peut-on lire en guise d’introduction.

Extrait 

« Les analystes du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique sentent poindre le moment où les Etats du Sud, pour s’arrimer à des bases de données conçues au Nord, devront s’équiper de « systèmes compatibles », suivant l’expression consacrée. C’est à dire des matériels plus performants, fabriqués au Nord, par des entreprises désireuses de conquérir les marchés du Sud. Au final, que ce soit par une approche directe ou par une approche indirecte, commerciale ou humanitaire, l’Afrique est exposée à une infrastructure et une expertise étrangères non dénuées de calculs. Par ailleurs, la coopération, dans la sphère numérique, peut aussi servir de cheval de Troie dans les disposition des pays du Sud. Les dirigeants économiques et politiques africains doivent en être pleinement convaincus. Au-delà des aspects techniques liés, notamment à l’harmonisation des pratiques, il serait naïf d’oublier les motivations financières et idéologiques des acteurs d’arrière-plan. Sur la foi des expériences passées, il faut anticiper les réponses aux questions pratiques : que faire quand les intérêts divergents s’affrontent ? Que faire quand l’ami d’hier est devenu l’ennemi d’aujourd’hui ? Que faire lorsqu’un partenaire de l’Etat émarge dans crime organisé ?»

Rappel

Guy Gweth est directeur des opérations chez Knowdys Consulting Group (KCG) et président exécutif du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE). Responsable de « Doing Business in Africa » à CentraleSupélec, il assure la direction pédagogique du MBA « Intelligence économique & marchés africains » à l’ESG Paris.

La totalité de cet article sera bientôt disponible en ligne. A suivre…

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici