[Africa Diligence] Après la Révolution de 2011, le gouvernement entend redorer économiquement le blason du pays. Aussi, pour attirer plus d’investisseurs, Tripoli offre de nombreuses exemptions et privilèges. Grâce à une fiscalité faite pour les investisseurs, le pays est un marché qui offre des opportunités dans tous les secteurs. Son emplacement géographique est une porte ouverte sur le continent africain et un pont avec l’Europe.

L’économie de la Libye dépend principalement des revenus du secteur pétrolier, qui composent la presque totalité des exportations et plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB). La fiscalité libyenne est l’une des plus souples de la sous-région. En effet :

  • il n’y a pas de taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
  • l’impôt sur les sociétés est perçu à un taux forfaitaire fixe égal à 20%
  • l’impôt sur le revenu des personnes est progressif au taux de 5 à 10%.

La Libye a signé des accords de double imposition et de sécurité sociale avec un nombre de pays, dont le Royaume-Uni, la France, l’Italie, la Russie, l’Inde et le Malte.

Mesures incitatives

Le paquet de mesures incitatives et exemptions prévu pour tout investisseur étranger et local pour une période de 5 ans prévoit :

  • une exonération des droits de douane et taxes
  • une exemption de l’impôt sur ​​le revenu de la date de début de la production et cela s’applique aux bénéfices provenant de l’investissement
  • une exemption de la taxe sur les marchandises à l’exportation.

Investissements directs étrangers

Les investissements directs étrangers (IDE) vers la Libye ont ralenti pendant la révolution. Les facteurs qui ont influencé les entrées d’IDE sont l’instabilité politique et économique, ainsi que les craintes sur la situation de la sécurité.

Selon la CNUCED, les flux entrants d’IDE enregistrés en 2011 étaient quasiment nuls, ils étaient supérieurs à 1 milliard d’euros en 2012 et se sont tassés en 2013 en diminuant de moitié.

Environnement et opportunités d’affaires

L’Office d’investissement a été créé en 2006 pour promouvoir l’investissement étranger et local. L’organisme fournit également toutes les licences et permis, garantit toutes les incitations et facilités aux investisseurs dans les procédures simples à travers le guichet unique.

Il y a de multiples opportunités d’affaires en Libye et ce dans tous les secteurs de l’économie. Bien que les hydrocarbures (pétrole et gaz) soient le secteur prédominant, les secteurs qui attisent la convoitise des investisseurs en dépit des conditions difficiles sont : le BTP, les infrastructures, la santé, le transport, l’éducation, le tourisme et les services publics.

Entreprise de la zone franche

Il y a un régime spécial régissant les entreprises de la zone franche (loi 9 de 2000). Une entreprise de la zone franche peut être établie pour la fabrication ou la transformation de marchandises ou de prestation de services. Les entreprises de cette zone peuvent également bénéficier des exemptions et des avantages similaires à ceux offerts aux entreprises d’investissement hors zone franche.

Gaétan Awa (Avec Knowdys Database, PEA, Invest in Libya et LIA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici