[Africa Diligence] Ils étaient dix. Auditeurs, contrôleurs, responsables conformité, chargés de la qualité, banquiers… Du 06 au 10 janvier 2020, à participer à la 1ère session annuelle du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique. Thème : « Méthodes et Outils Avancés de Compliance » (MOAC).

Une dizaine de cadres des secteurs public et privé ont participé à la session de formation internationale intensive et certifiante du Centre Africain de Veille et d’Intelligence économique (CAVIE), début janvier, sur le thème de la compliance.

Pour le CAVIE, pas question de subir les normes internationales, mais bien de les déchiffrer et de s’y conformer suivant le triptyque « défense, attaque, influence. » Pour l’organisme de référence de l’intelligence économique en Afrique, il s’agit donc de faire de la conformité une arme et un bouclier essentiels en territoire hyper concurrentiel.

Connaissances théoriques et exercices pratiques

Durant cette session de très haut niveau, de l’avis de tous les participants, les auditeurs ont principalement acquis les compétences clés permettant de concevoir et d’installer un programme global de compliance. Pour chaque aspect, ils ont allié connaissances théoriques et exercices pratiques permettant d’intégrer les savoirs.

Dans le détail, ils ont été entrainés à décrypter les responsabilités de l’entreprise et ses dirigeants, à élaborer une cartographie des risques, à prévenir et à détecter des fraudes, à optimiser le contrôle interne, à auditer des contrats, à intégrer les big data dans une démarche de conformité globale et à influencer les normes futures.

Exclusivement dispensé par des membres du CAVIE

Conçu par Guy GWETH, responsable de Doing Business in Africa à Centrale Paris, fondateur de Knowdys Consulting Group et président du CAVIE, le MOAC, première édition, a été exclusivement dispensé par des membres du CAVIE choisis en raison de leur pratique des affaires internationales et leur maîtrise des marchés africains.

Outre Guy GWETH, les auditeurs certifiés ont eu droit aux remarquables interventions de Noëlle MEDEMEZE, Auditeur et contrôleur au Contrôle Supérieur de l’Etat du Cameroun (CONSUPE), Frank NZOUETOM, Senior Manager chez Mazars Cameroun et Me Jacques Jonathan NYEMB, Of Counsel au Cabinet d’avocats éponyme.

Protéger leur marché et accroître leur compétitivité

En bientôt cinq ans d’existence, le CAVIE, partenaire stratégique du Groupement Inter-patronal du Cameroun (GICAM), depuis le premier trimestre 2019, est devenu un des plus précieux alliés des organisations publiques et privées soucieuses de protéger leur marché en Afrique et d’accroître leur compétitivité aux niveaux local et international.

Parmi ses références: la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, la Présidence de la République du Togo, le Ministère des affaires étrangères de Tunisie, le Ministère des affaires étrangères du Bénin, le Ministère de la planification du développement et de la coopération du Togo, la Chambre de commerce du Burkina, la Chambre de commerce et de l’industrie du Togo, le Contrôle supérieur de l’Etat du Cameroun, Togo Invest, Togocel, Chanas Assurances, le CADERDT, Crédit foncier du Cameroun, Société Nationale de Pétrole du Congo, Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, BICEC, Afriland First Bank et plusieurs cabinets d’Avocats d’affaires.

Une seule adresse pour souscrire aux MOAC

Pour toutes formations intra-entreprise en MOAC, VIMA (Veille et Intelligence des Marchés Africains), IEDDA (Intelligence Economique & Due Diligence), IDPA (Influence de la Décision Publique) et OTIFA (Outils et Techniques d’Investigations Financières), une seule adresse : executive.training(a)cavie.org.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici