Congolese pop star Papa Wemba is hoisted by supporters as he leaves the courthouse in Bobigny near Paris Tuesday, Nov. 17, 2004, after he was sentenced to a 30-month term, with all but four suspended, for his involvement with an illegal immigration network. (AP Photo/Remy de la Mauviniere)/FRANCE_PAPA_WEMBA_PAR104/0411161614

[Africa Diligence] « Tel un Albatros, il a pris son envol, pour voler loin, longtemps. Comme les plus grands, il a choisi la scène pour nous quitter » écrivait Claudy Siar, l’animateur vedette de « Couleurs Tropicales » sur RFI à l’annonce de la brusque disparition de Papa Wemba. Sa voix de rossignol portait en elle le soft power du Grand Congo de nos rêves.

Fils d’une pleureuse professionnelle qu’il accompagnait, gamin, aux obsèques, il fait ses armes dans des chorales avant de percer. Dans les années 1970, il contribue activement à la création de Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes (SAPE) dont la réputation est aujourd’hui mondialement établie. L’éclosion de la World Music au milieu des années 80 lui attire les projecteurs des producteurs européens. En 1986, il s’installe en France « alors que sa renommée touche même le Japon, emballé par ce dandy africain qui s’habille chez les grands couturiers », confie l’AFP.

« La magie de la chanson, c’est qu’elle enfreint les lois du cerveau, se fraye un chemin vers le cœur, pour ensorceler la raison. D’où son rôle de premier plan dans la stratégie de puissance douce des Etats qui en ont une », explique le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence économique (CAVIE). Pour lui, « Papa Wemba était un agent d’intelligence culturelle au profit de l’Afrique entière, preuve par l’hommage planétaire qui lui est rendu. »

Un hommage planétaire – Morceaux choisis

Ali Bongo Ondimba, Président de la République du Gabon : « Un roi de la musique tire sa révérence.   Repose en paix #PapaWemba, nos pensées accompagnent tes proches. »

BBC News : “Papa Wemba, Congo music star, dies after stage collapse”

Libération: « Papa Wemba, la rumba congolaise perd son dernier roi »

Diário de Notícias – Funchal: “Cantor congolês Papa Wemba morre em palco durante actuação”

Carlos Lopes : « Un grand musicien a tiré sa révérence sur scène. Papa Wemba mort à l’œuvre. Paix à son âme. »

Mittelbayerische : “Afrikanischer Musiker Papa Wemba gestorben”

CNN : « Papa Wemba, one of Africa’s most popular musicians, collapses on stage and dies at age 66. »

El Dia : « El cantante congolés Papa Wemba fallece en pleno concierto en Costa de Marfil »

RTV Slovenija: “Kongovski zvezdnik Papa Wemba umrl na odru”

Jeune Afrique : « RD Congo : Papa Wemba est mort, vive l’artiste ! »

Berliner Morgenpost: “Afrikanischer Musiker Papa Wemba nach Auftritt gestorben”

Les Dernières nouvelles d’Alsace : « Décès de Papa Wemba, légende de la musique africaine »

Keskisuomalainen: « Kongolainen maailmanmusiikkitähti Papa Wemba kuoli »

The Guardian : “Papa Wemba: Congolese music’s dandy with a dark side”

Ecodiario: “Murió en Abiyán el cantante congoleño Papa Wemba, rey de la rumba Africana”

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici